Publicité

QUESTION D'ACTU

Mélanome avancé : des chercheurs français misent sur un arbuste chinois


  • Publié 13.10.2015 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


2015 aura été une année porteuse de bonnes nouvelles pour la lutte contre le mélanome. Plusieurs essais ont démontré l'efficacité de nouvelles molécules contre les formes les plus agressives de ces cancers, qui jusqu'ici étaient très résistantes aux traitements. Outre ces immunothérapies et ces thérapies ciblées, des chercheurs strasbourgeois misent, eux, sur une molécule plus surprenante, inspirée d'une substance présente dans une plante médicinale, comme le raconte Le Parisien.

Les scientifiques français, dont le projet vient d'être récompensé par la Fondation ARC, ont synthétisé en laboratoire la molécule, une flavagline, en améliorant la formule naturelle. Cette substance est présente dans l'écorce de petits arbustes asiatiques, où elle détruit les larves des insectes qui pourraient nuire à la plante. Les scientifiques ont, eux, tenté de diriger l'action de la molécule contre les tumeurs, de sorte qu' "elles ne puissent plus s'en débarrasser", expliquent-ils dans Le Parisien.

La molécule de synthèse n'a pour l'instant été testée que sur des modèles animaux, mais les résultats obtenus peuvent faire espérer un intérêt thérapeutique important. Les souris traitées ont en effet montré des taux de croissance tumorale réduits.

Plus intéressant encore, cette molécule pourrait être un adjuvant de choix à d'autres thérapies déjà existantes. La flavagline a en effet permis de diminuer les complications cardiovasculaires associées à certaines chimiothérapies. Et surtout, cette molécule pourrait allonger la durée d'efficacité de certaines des thérapies innovantes utilisées dans ce type de cancers métastasés.

Laurent Désaubry reste cependant prudent quant aux bénéfices possibles pour les patients : les essais cliniques ne pourraient pas, selon le chercheur, démarrer avant 5 ans, faute de moyens. Possible cependant, face à de tels résultats, qu'un laboratoire pharmaceutique propose, comme c'est souvent le cas, de racheter les brevets développés par cette équipe strasbourgeoise pour accélérer le développement de ce traitement.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité