Publicité

QUESTION D'ACTU

Première française : un poumon artificiel portatif


  • Publié 07.09.2015 à 09h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Parce qu’ils sont trop âgés ou trop fragiles, des milliers de patients qui souffrent d’insuffisance cardiaque ou pulmonaire ne sont pas éligibles à une greffe. Il n’y a donc pas d’alternative quand leur organe arrive en bout de course. Le cœur artificiel conçu par le Pr Alain Carpentier avec l’appui de la société Carmat devrait apporter dans les années qui viennent une réponse tangible à cette population d’insuffisants cardiaques.

Ses confrères de l’hôpital Marie-Lannelongue (Hauts-de-Seine) ont conçu un poumon artificiel qui répond aux mêmes exigences. Information révélée ce matin par Europe 1, ce dispositif pourra être implanté dans moins de cinq ans. « Pas besoin de chirurgie, pas besoin non plus de retirer le ou les poumons malades », résume la journaliste Mélanie Gomez. Cette petite machine portative composée d’un oxygénateur et d’une batterie prendra la forme d’une ceinture placée sous la poitrine.

Elle délivrera au cœur à l’aide d’une canule du sang chargé en oxygène. « Elle va pénétrer à la base du cou et va aller jusque dans le cœur au niveau de la partie droite pour prendre le sang sans oxygène et au niveau de la partie gauche pour redonner du sang avec l’oxygène », explique le Pr Olaf Mercier, responsable du projet.

Pour développer ce concept, l’équipe de Marie-Lannelongue a reçu un financement de 5 millions d’euros. En France, 10 000 patients sont traités chaque année pour une insuffisance respiratoire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité