Publicité

QUESTION D'ACTU

Notre santé polluée par l'air

   


  • Publié 10.09.2012 à 13h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Si les villes respectaient les normes de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en matière de pollution atmosphérique, les bénéfices sanitaires et économiques seraient substantiels: l’espérance de vie à 30 ans pourrait augmenter de 3,6 à 7,5 mois selon la ville , près de 360 hospitalisations cardiaques et plus de 630 hospitalisations respiratoires pourraient être évitées. Au total, ce serait 9 milliards d'économie par an. C'est ce qui ressort d'une étude menée dans neuf villes françaises (1) qui ont participé au projet Aphekom. Publiée par l'Institut national de veille sanitaire (Invs), l'étude montre que toutes le villes présentent des valeurs de particules et d'ozones supérieures aux valeurs guides de l'OMS.

(1) Bordeaux, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rouen, Strasbourg et Toulouse

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité