Publicité

QUESTION D'ACTU

La ménopause ne perturbe pas la sexualité


  • Publié 02.09.2013 à 10h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Débutons cette rentrée par une bonne nouvelle. Les problèmes sexuels que peuvent rencontrer les femmes au cours de la ménopause ne doivent rien à la fatalité. Ce sont les représentations négatives et non des effets biologiques ou hormonaux qui seraient à l’origine des ces troubles de la  cinquantaine. « Pourtant, les anecdotes ne manquent pas de femmes ayant vécu la ménopause comme un tournant catastrophique dans leur vie sexuelle », observe Damien Mascret dans le Figaro.

Mais une étude réalisée par des équipes de l’Insem et de l’Ined balaie cette croyance. Les chercheurs ont repris la grande enquête sur la sexualité des Français (2006) en se focalisant sur le comportement des femmes âgées de 45 à 55 ans. « Aucune différence n’apparaissait entre les femmes ménopausées et les autres, qu’il s’agisse de la pénétration vaginale (95 %), anale (12 %), de la fellation (65 %) ou du cunnilingus (71 %) », résume le quotidien. Seules différences, le recours à la masturbation moins fréquent chez les femmes ménopausées (13 %) que chez les autres (23 %) et les rapports sexuels sans pénétration plus nombreux chez les premières (34 % contre 28 %).

Enfin, le désir ou l’excitation ne diminue pas avec l’âge. 60% des 45 à 55 ans avaient été confrontées un problème de ce type au cours de l’année. Mais pas plus que leurs cadettes. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité