• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Régime méditerranéen : trop d’écarts anéantissent ses bienfaits !

Des chercheurs ont voulu comprendre les effets réels des excès sur un régime équilibré : sans surprise, ils constatent que la consommation de produits transformés, trop gras ou trop sucrés réduit les bienfaits d’une alimentation saine, notamment sur les capacités cognitives. 

Régime méditerranéen : trop d’écarts anéantissent ses bienfaits ! bopav/istock

  • Publié le 10.01.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des écarts par rapport à ce régime peuvent supprimer tous ses bienfaits
  • Les bienfaits du régime méditerranéen portent sur la santé cardiovasculaire et le diabète et les capacités cognitives
  • Des écarts par rapport à ce régime peuvent supprimer tous ses bienfaits

Faire des excès alimentaires n’est pas grave, dans la mesure où cela reste occasionnel… Mais que se passe-t-il lorsqu’ils sont cumulés ? Depuis plusieurs années, la science a mis en lumière les bienfaits du régime méditerranéen sur la santé : enrichi en céréales complètes, en fruits, en légumes mais pauvre en viande rouge, il permettrait de réduire le déclin cognitif chez les personnes âgées. "Mais lorsque cette alimentation est combinée à des fritures, des bonbons, des céréales transformées, de la viande rouge ou transformée, nous constatons que les bienfaits du régime méditerranéen sont réduits", explique Puja Agarwal, épidémiologiste nutritionnel. Avec ses collègues du centre médical de l’université Rush, il a mené une étude sur le sujet. 

Une meilleure alimentation pour un cerveau "plus jeune"

Plus de 5 000 personnes ont été recrutées pour cette recherche. Âgées de plus de 65 ans, elles ont été suivies pendant près de vingt ans. Tous les trois ans, les participants ont répondu à un questionnaire pour tester leurs capacités cognitives et à un second sur leur alimentation. Les scientifiques ont cherché à comprendre s’ils étaient plus proches du régime méditerranéen, ou du régime occidental, qui repose sur une forte consommation de fritures, de céréales transformées, de viande rouge ou transformée. 

Ensuite, ils ont comparé ces résultats à ceux des tests cognitifs. "Les participants avec le déclin cognitif le plus lent étaient ceux qui adhéraient le plus au régime méditerranéen, en limitant les aliments du régime occidental", analysent les scientifiques américains. À l’inverse, les personnes étant plus proches du régime occidental ne ressentaient aucun des bienfaits de l’alimentation méditerranéenne sur le ralentissement du déclin cognitif. Les chercheurs ont mesuré l’âge cognitif des participants en fonction des résultats : les personnes suivant le plus scrupuleusement le régime méditerranéen étaient 5,8 ans plus jeunes, en comparaison aux autres.

De l'importance de verdir notre alimentation

"Plus nous intégrons des légumes verts, des baies, de l’huile d’olive et du poisson à notre alimentation, mieux c’est pour notre vieillissement cérébral et corporel", insiste Puja Argawal. De précédentes études ont prouvé les bienfaits du régime méditerranéen sur la santé cardiovasculaire, sur le diabète et sur la santé en général. À l’inverse, une alimentation transformée, riche en viande rouge est associée à une plus forte inflammation. En 2015, l'Organisation mondiale de la santé a classé la viande rouge parmi les cancérogènes probables, et la viande transformée parmi les cancérogènes de groupe 1, parmi lesquels figurent l'amiante et le tabac. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité