Publicité

QUESTION D'ACTU

Pollution de l'air

Asthme, diabète, décès... Un pneumologue s'alarme des ravages de la pollution de l'air

A l’occasion de la première conférence mondiale jamais organisée par l’OMS sur la pollution de l’air et la santé, Deepak Choudhary, un pneumologue de New Delhi, s'alarme.

Asthme, diabète, décès... Un pneumologue s'alarme des ravages de la pollution de l'air Ulianna / istock

  • Publié 03.11.2018 à 10h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Sept millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause de la pollution de l’air. L’Inde, qui concentre 14 des villes les plus polluées de la planète, est touchée de plein fouet par ce fléau.

A l’occasion de la première conférence mondiale jamais organisée par l’OMS sur la pollution de l’air et la santé, Deepak Choudhary, un pneumologue de New Delhi, déplore "davantage de cas d’asthme" chez les moins de 15 ans et "de maladies pulmonaires obstructives chroniques" chez les plus de 60 ans. "Il y a davantage de cas de diabète, de maladies du cœur, et il y a davantage de cas de troubles neurologiques, d’affections du cerveau", souligne le médecin indien sur France Info, qui travaille à l'Institut national du cœur.

"Améliorer les transports publics"

Il poursuit : "les personnes qui gouvernent cette ville doivent se réveiller, doivent prendre des mesures préventives, comme améliorer les transports publics, pour que les personnes n’aient pas besoin d’utiliser leurs véhicules personnels de façon aussi importante".

Publié la veille de la conférence internationale, un nouveau rapport de l’OMS (Prescribing clean air) révèle aussi que quand les femmes enceintes sont exposées à un air pollué, elles risquent davantage d’accoucher prématurément, et de donner naissance à des nouveau-nés de faible poids.

600 000 enfants décédés

La pollution de l’air a également des répercussions sur le développement neurologique et les capacités cognitives, et peut provoquer de l’asthme et certains cancers de l’enfant. Les enfants qui ont été exposés à des niveaux élevés de pollution de l’air peuvent courir un risque élevé de maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires plus tard au cours de leur vie. En 2016, 600 000 enfants sont décédés d’infections aiguës des voies respiratoires inférieures dues à la pollution de l’air.

"La pollution de l’air empoisonne des millions d’enfants et détruit leur vie", déclare le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. "C’est inexcusable. Chaque enfant doit être en mesure de respirer un air non pollué de façon à pouvoir grandir et s’épanouir pleinement". En revanche, des chercheurs toulousains viennent de prouver l'absence de lien entre pollution et maladie d'Alzheimer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité