Publicité

QUESTION D'ACTU

Sécheresse vaginale

Les traitements de la sécheresse vaginale

A la ménopause, le traitement hormonal permet de lutter contre la sécheresse vaginale. Mais il existe également d'autres moyens comme les ovules d'acide hyaluronique ou le laser vaginal pulsé.


  • Publié 21.08.2014 à 23h15
  • |
  • |
  • |
  • |


La sécheresse vaginale concerne de nombreuses femmes, en particulier après la ménopause, en raison de l'arrêt de la sécrétion des hormones féminines. Mais de nombreux médicaments peuvent également être en cause, comme les psychotropes ou les antihypertenseurs. La sécheresse vaginale provoque des douleurs et rend plus sensible aux infections. Mais des solutions existent, comme les traitements à base d'oestrogènes, d'acide hyaluronique ou encore le laser vaginal pulsé, qui régénère les cellules vaginales.

Entretien avec le Dr Sylvain Mimoun
, gynécologue et spécialiste de la sexualité (1).

Quels sont les traitements ?
Dr Sylvain Mimoun : Il en existe quatre catégories. Le traitement classique, s’il n’y a pas de contre-indications, c’est le traitement hormonal que ce soit par voie générale, dans le cadre du traitement de la ménopause, ou par voie locale avec des ovules et des crèmes hormonales. Le deuxième moyen passe par des compléments alimentaires car on ne dispose pas de produits allopathiques dans ce domaine. Ils agissent sur l’hydratation intime et peuvent aider à ce que la femme se sente moins sèche localement. On peut aussi donner des ovules d’acide hyaluronique, et des crèmes grasses avec de la vitamine E, ce qui va permettre au vagin d’être moins sensible. Enfin,  des nouveaux traitements ont été récemment employés. Il s’agit d’une part du laser vaginal pulsé, qui va permettre de régénérer les cellules vaginales régulièrement. C’est un moyen qui n’est pas douloureux et les femmes sont contentes de constater qu’elles ont « un nouveau vagin ». Et d’autre part, les injections d’acide hyaluronique au niveau vaginal. Ces deux moyens ont d’abord été employés chez des femmes qui avaient des cancers hormono-dépendants et qui ne pouvaient pas prendre de traitement hormonal.

Entretien avec Sandrine Chauvard



(1) Auteur de plusieurs ouvrages, dont « côté cœur, côté sexe : l’ABC du bonheur à deux », co-écrit avec Rica Etienne et publié aux éditions Albin Michel.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité