Publicité

QUESTION D'ACTU

Les cellules souches

Réparer les coeurs brisés, redonner la vue à certains, ou mettre fin à la calvitie, les cellules souches suscitent beaucoup d'espoirs mais comment marchent-elles ? 


  • Publié 02.06.2012 à 10h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Entretien avec le Pr Marc Peschanski, chercheur à l'Inserm

Il existe deux grands types de cellules souches : ce que l’on appelle les cellules souches embryonnaires qui prolifèrent de façon indéfinie et qui d’autre part, donnent naissance à n’importe quelles cellules de notre organisme ; et puis les cellules souches adultes qui ne donnent plus que quelques cycles de prolifération et d’autre part, ne donnent plus que une ou très peu de populations cellulaires spécialisées. Les greffes de cellules s’appuient évidemment sur un accès à des cellules qui peuvent remplacer celles qui meurent ou qui sont malades.

Concrètement, aujourd’hui, tout cela est en laboratoire, sauf un cas particulier sur la rétine, chez des patients qui ont par exemple une DMLA. Il y a une pop de cellules, au moins, qui dégénèrent qui est l’épithélium pigmenté. Ce que nous essayons de faire aujourd’hui, c’est de remplacer ces cellules par des cellules qui sont de l’épithélium pigmenté rétinien qui ont produites totalement en laboratoire, à partir des cellules souches embryonnaires. On prend des cellules souches , on les traite en laboratoire pour en faire ce que l’on veut et ce sont les cellules souches spécialisées que l’on va réadministrer chez le patient parce que, pour les cellules souches embryonnaires qui peuvent donner de l’os, du muscle ou encore du neurone, si vous mettez de l’os au fond de l’œil, ça ne marchera pas !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité