Publicité

QUESTION D'ACTU

Mode d'emploi de la cigarette électronique


  • Publié 22.01.2013 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La cigarette électronique fonctionne sous l’action du clearomizer (ou « atomiseur ») Il est alimenté par une batterie et permet de produire la vapeur via le liquide appelé « e-liquide ». Lorsqu'on aspire, le clearomizer se déclenche et mélange le liquide avec l’air que l'on inspire pour se disperser  sous forme de vapeur qui s’apparente à la fumée d’une cigarette traditionnelle. L’évaporation du propylène glycol simule simplement de la fumée qui n’est en définitif que de la vapeur et procure au niveau de la gorge une sensation proche de celle d’une cigarette classique.

Le but recherché? Tout le concept de la cigarette électronique est en effet régi de manière à reproduire les sensations d'une cigarette traditionnelle et donc de continuer à fumer mais en supprimant la nocivité du tabac. Psychologiquement, le fumeur maintient son rituel, c’est-à-dire sa gestuelle et le plaisir de produire de la fumée  sans odeur néfaste. La cigarette électronique, contrairement aux autres substituts nicotiniques officiellement reconnus, permet donc de maintenir sa dépendance psychologique tout en diminuant progressivement le taux de nicotine.

Que contient-elle? Plus ou moins de la nicotine pure. Souvent, trois taux sont disponibles et certaines cartouches sont sans nicotine, mais les vrais fumeurs ont la plupart du temps besoin de vapoter des e-cigarettes avec nicotine. En effet, c’est elle qui sert à favoriser le « hit », cette fameuse sensation de contraction de la gorge lors du passage de la vapeur tant appréciée par les fumeurs. Elles contiennent également un arôme artificiel (de tabac pour conserver un goût proche, ou d’autres saveurs) qui apporte toute la saveur gustative. On y trouve aussi du propylène glycol, un additif chimique, sans effets secondaires graves connus. 

Les bienfaits sont-ils prouvés?  D'après certains utilisateurs, la cigarette électronique permettrait de diminuer voire d'arrêter la consommation de tabac, avec semble-t-il, dans un premier temps, moins  de difficultés que les méthodes de sevrage tabagique. Mais cela n'a pour le moment pas été prouvé de manière scientifique. De plus, ce que l’on a tendance à négliger, ce sont les bienfaits environnementaux. La cigarette électronique est un appareil recyclable qui ne produit pas de fumée néfaste, mais une simple vapeur. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité