Publicité

QUESTION D'ACTU

Implanter une valve aortique artificielle


  • Publié 18.01.2013 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Implanter une valve aortique artificielle pour remplacer celle malade sans ouvrir le thorax ? Il y a 12 ans cela paraissait impossible pour de nombreux cardiologues. Pourtant aujourd’hui non seulement cette technique fait partie de la prise en charge des patients que l’on ne peut pas opérer, mais, entre des mains entraînées, l'intervention est relativement simple.
La valve artificielle est introduite dans l’organisme grâce à un cathéter, soit par l’artère fémorale, soit par une petite incision au niveau de le pointe du cœur. La procédure est réalisée sans anesthésie générale et on achemine ainsi la bioprothèse jusqu’à l’intérieur du cœur. Par exemple, au Chu de Rouen où a été mise au point la technique, les patients sont implantés par voie fémorale sous anesthésie locale. Ils passent quelques heures en soins intensifs pour surveillance, déjeunent en général 2h après l’intervention et surtout peuvent rentrer chez eux au bout de 2 jours lorsque tout se déroule normalement. Des suites d’intervention évidemment moins lourdes qu’avec l’opération à cœur ouvert.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité