Publicité

QUESTION D'ACTU

Thé ou café pour ne pas rouiller


  • Publié 25.07.2012 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


« Thé ou café ? Les 2, mon Général », serait-on tenté de dire, car, d’après des études récentes, ces breuvages seraient bons pour le palais mais également pour notre santé. Le thé est riche en polyphénols, des substances anti-oxydantes, qui auraient une action favorable sur le cœur et les vaisseaux.
Le thé, associé à un régime limité en cholestérol, ferait baisser le taux de LDL cholestérol, autrement dit, le mauvais cholestérol. On obtiendrait une baisse de 10 %, baisse supérieure à celle obtenue avec le régime seul.
Autre action bénéfique : celle chez des fumeurs : la consommation de thé réduirait l’élimination urinaire de substances que l’on retrouve lorsque l’organisme est agressé par certains cancers. En fait, c’est grâce aux polyphénols, de puissants anti-oxydants, que le thé, tout comme les fruits et légumes, la vitamine C ou E, tire toutes ses propriétés.
A noter que ce sont ces mêmes éléments que l’on retrouve dans le vin rouge à qui l’on attribue, mais à dose modérée, un effet protecteur sur le cœur. Si pour le vin, la quantité est très limitée - j’en profite pour le rappeler : 2 verres par jour pour les femmes et 3 pour les hommes -, elle est plus large pour le thé. Qu’il soit noir ou vert, en feuilles ou en sachet, de Ceylan ou de Chine, les compositions en flavonoïdes varient légèrement.
En fait, il faudrait boire 3 à 4 tasses de thé par jour pour obtenir un effet antioxydant. Ces anti-oxydants agissent en piégeant des molécules toxiques libérées dans l’organisme sous l’effet du tabac, de la pollution atmosphérique, de l’exposition aux rayons du soleil. Sur les vaisseaux, les anti-oxydants limiteraient également les effets nocifs des graisses. En fait, ces produits nous empêchent tout simplement de rouiller.

Quant au café, ses propriétés stimulantes sur le cerveau sont bien connues. Des études ont même montré que la consommation de caféine pourrait aider les personnes âgées à mieux mémoriser certaines informations, en particulier l’après-midi, lorsque les performances intellectuelles diminuent. Sur les vaisseaux, le café avait été taxé de favoriser l’hypertension ; en revanche, d’autres études montrent qu’il n’est pas significativement impliqué dans le développement d’une hypertension artérielle. Pour le moment, donc, statu quo. Alors à la question, thé ou café, je répondrais un peu des 2. Mais si vous me demandez avec ou sans sucre, c’est un autre débat que j’aborderai dans une autre chronique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité