Publicité

QUESTION D'ACTU

A chaque âge, son odeur


  • Publié 02.07.2012 à 06h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Une information étonnante sur l’odeur corporelle. Elle révèlerait des secrets que certains voudraient cacher…
Oui, inutile de faire des cachotteries sur votre âge. Votre odeur personnelle vous trahit. En effet, selon une étude parue dans la revue scientifique Plos One, les effluves corporelles seraient un bon indicateur de l’âge.

Mais, j’aimerais quand même bien savoir comment ces chercheurs s’y sont pris pour arriver à une telle conclusion…
En fait, des tee-shirts munis d’un tampon cousu au niveau des aisselles ont été distribués à une quarantaine de personnes. Elles devaient dormir avec cinq nuits de suite et le mettre dans un sac plastique durant la journée… histoire de bien conserver les odeurs. Et interdiction de mettre du déodorant, de manger épicée ou encore de fumer afin de ne pas perturber l’expérience.

5 jours après, on ouvrait donc le sac en plastique ?
Oui, les petits tampons ont été scrupuleusement classés dans 3 bocaux différents : les 20-30 ans, les 45-55 et les 75-95. Et une quarantaine de personnes, pas les mêmes bien sûr que celles qui avaient porté les tee-shirts, ont respiré tout ça. Elles devaient tenter de deviner l’âge des personnes dont l’odeur avait été collectée.

Et quels sont les résultats ?
Et bien, déjà les participants à cette expérience étaient capables de donner la bonne tranche d’âge à chaque échantillon d’odeur. Et c’était quasiment un sans faute chez les 75-95 ans. Manifestement, les personnes âgées ont une odeur très reconnaissable. Les japonais lui ont même donné un nom, c’est le kareishu. Mais autre résultat troublant de cette expérience : les odeurs des personnes âgées étaient jugées plus agréables que les autres. Pour les auteurs de cette étude, l’idée reçue selon laquelle qu’avec l’âge, nous développerions une odeur désagréable serait donc le résultat de préjugés.

Finalement, l’homme est un animal comme les autres qui fonctionne au flair ?
En quelque sorte, même si les capacités olfactives des animaux sont beaucoup plus développées que chez l’homme. Les animaux, comme les souris ou les lapins par exemple, sont capables d’évaluer l’âge de ceux qui les entourent à l’odeur. Ce qui leur permet d’éloigner les plus âgés et donc les moins fertiles.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité