Publicité

QUESTION D'ACTU

L'origine du glaucome mise à jour


  • Publié 12.06.2012 à 17h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Une équipe de chercheurs de l’Institut de la vision à Paris, a mis à jour les mécanismes à l’origine du glaucome…
Le glaucome est une maladie de l’œil qui peut survenir chez les personnes de plus de 45 ans. Elle est due à une montée de la pression du liquide à l’intérieur de l’œil. Cette augmentation de la pression détruit le nerf optique et réduit ainsi l’acuité visuelle. Et si rien n’est fait, un glaucome chronique peut définitivement vous rendre aveugle. Dans les pays industrialisés, on estime que le glaucome chronique est une des première causes de cécité. Et en France, près d’un million de personnes sont traités pour cette maladie.

Alors aujourd’hui, les chercheurs ont découvert pourquoi la pression augmentait dans l’œil malade ?
La pression augmente car l’œil n’arrive pas à évacuer son liquide interne. Le filtre qui doit faire cette évacuation, le trabéculum, est abîmé. Et la nouveauté : c’est que  les chercheurs de l’Institut de la vision ont découvert les mécanismes biochimiques qui conduisent à cette destruction du trabéculum.  Et la bonne nouvelle, c’est qu’ils ont expérimenté chez le rat un traitement qui stoppe cette destruction.

Vous voulez dire que les rats ont retrouvé une vue normale ?
Non, car il ne s’agit pas d’un traitement qui restaure les dégâts sur le nerf optique. Il permet au filtre de fonctionner à nouveau correctement et de garder ainsi une pression oculaire normale.

Si ce traitement a été expérimenté sur l’animal, cela signifie qu’il va falloir attendre encore longtemps avant de pouvoir l’appliquer à l’homme…
Vous avez raison, Alexandre Denoyer, l’auteur principal de cette recherche, estime qu’il faut compter entre 5 et 10 ans avant d’aboutir à la commercialisation d’un traitement.

Mais il existe déjà des traitements médicamenteux, ou chirurgicaux, contre le glaucome chronique…£
Oui, c’est vrai. Mais tout d’abord, le mieux c’est de prévenir et donc d’aller régulièrement chez son ophtalmologue notamment après 40 ans pour mesurer la pression oculaire, d’autant plus qu’au début on ne ressent aucune gêne aucune douleur.... Une fois que la maladie est là, les collyres qui sont utilisés ne stoppent pas la destrcution du trabéculum, ils permettent seulement l’évacuation du liquide intra-oculaire. Et malheureusement, certaines personnes échappent petit à petit à ce traitement. Il reste ensuite la chirurgie et le laser pour traiter ces complications du glaucome. Mais parfois çela ne suffit pas non plus. Donc, si l’essai est réussi chez l’homme, , ce nouveau traitement pourrait être un complément utile.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité