Publicité

QUESTION D'ACTU

De l'espace pour le dyslexique


  • Publié 11.06.2012 à 17h21
  • |
  • |
  • |
  • |


Petite révolution dans la dyslexie, le simple fait d’espacer les lettres d’un texte améliorerait la lecture !
Certains maux complexes ont des solutions simples! L'enfant dyslexique a des difficultés de lecture. Pour résoudre ce problème, il suffirait d’augmenter l’espace entre les lettres et les mots ! C’est ce qu’a testé une équipe franco-italienne. Et ça marche ! Augmenter sur le papier l'espace entre les lettres et les mots a conduit les enfants de l’étude à lire 20 % plus vite et à faire deux fois moins d'erreurs, ce qui correspondrait à une amélioration généralement obtenue en une année scolaire.

Et cette découverte  pourrait concerner  beaucoup d’enfants ?
Oui ! En France, la dyslexie touche environ 5% des enfants scolarisés et se manifeste dès le cours préparatoire, par une difficulté à associer lettres et sons, surtout pour des sons brefs comme les p, t, b. De plus, l’enfant lit très difficilement : il lui faut un an pour acquérir le nombre de mots qu'apprend à lire un bon lecteur en quelques jours. Bref, l’école peut devenir un vrai supplice. Donc il se décourage et n'a plus du tout envie de lire. L'«astuce» que viennent de découvrir des chercheurs franco-italiens permettrait de «rompre ce cercle vicieux » du dégoùt de la lecture.

Cette méthode pourrait ouvrir d’autres perspectives de traitement que la traditionnelle rééducation chez l’orthophoniste ?
En effet, dès qu’il est diagnostiqué, le petit dyslexique passe des heures, des semaines chez l’orthophoniste, et ce n’est pas toujours facile à mettre en œuvre dans le cadre de l’école. Mais surtout, ces séances ne débouchent pas automatiquement sur une amélioration effective des capacités de lecture. En revanche, dans cette expérience, les enfants dyslexiques ont fait d’énormes progrès en améliorant la vitesse et la qualité de leur lecture grâce à l’espacement des lettres et des mots , et cela sans aucun apprentissage préalable !

Comment avoir pensé à cela? On sait que de grandes découvertes sont parfois issues d'idées très simples!
Et c’est le cas : des essais avaient déjà été menés sur la taille des lettres, mais sans résultat, d’où l’idée d’essayer autre chose comme leur espacement. Une idée toute bête pour une maladie aux origines très controversées et complexes, mais qui n’ a strictement rien à voir avec des déficiences intellectuelles, auditives ou visuelles. Au contraire , les dyslexiques sont en général de petits futés au quotient intellectuel confortable. Ils sauront alors bien utilisés l’application pour iPad et iPhone (D Y S), destinée aux parents et aux patients , qui été développée par le laboratoire de psychologie cognitive qui a mené l’étude. Elle est gratuite et disponible en français.

Référence
Extra-large letter spacing improves reading in dyslexia

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité