• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

La viande rouge, avec modération


  • Publié le 14.03.2012 à 00h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Un aliment est à consommer avec modération : non ce n’est pas ce que vous croyez, cette fois-ci il s’agit de la viande  et de viande rouge.
La modération s’applique à l’alcool, elle devrait s’appliquer aussi à la consommation de viande. Une étude vient de montrer que consommer tous les jours, une portion de viande de bœuf, de porc ou d’agneau , c’est-à-dire de la viande rouge, augmente nettement le risque de mortalité. Et l’augmentation de ce risque est plus marquée allant jusqu’à 20%, quand il s’agit de viandes dites transformées, c’est-à-dire le bacon, la saucisse ou le salami. A ce régime vous le voyez, les Anglo-saxons qui avalent tous les matins quelques tranches de bacon sont mal partis !

Mais la viande est indispensable car elle amène des protéines.
Des protéines que l’on peut trouver ailleurs et dans ce cas la tendance s’inverse :  le fait de remplacer une portion de viande rouge tout simplement par une portion de volaille, de poisson ou encore de laitages, tous ces aliments sont riches eux aussi en protéines, réduit nettement le risque de mortalité. Des constats bien connus des médecins qui préconisent souvent de manger moins de viande rouge et de charcuterie. Un conseil souvent répété et qui vient là d’être confirmé par une très grosse étude sur plus de 120 000 personnes suivies pendant 20 ans.

On savait déjà que la  consommation régulière de viande augmentait le risque d'apparition  de diabète, de maladies cardiovasculaires et même de cancer. Cette fois-ci les médecins montrent qu’elle a des implications sur la mortalité, mais pourquoi la viande en grande quantité, est-elle mauvaise pour la santé ?

Parce que la viande est grasse, plus ou moins, mais en tout cas beaucoup plus que le poisson ou la volaille. Et que ses graisses sont des mauvaises graisses qui augmentent le taux de cholestérol et la tension artérielle. De plus, ses protéines  sont riches en une substance qui augmenterait le risque d’accident cardiaque.  Et cerise sur le gâteau... la richesse en fer de la viande  serait à forte dose toxique pour les parois des artères.

Donc tout est une question de modération mais reste à savoir  quelle quantité de viande on peut absorber sans prendre de risque ?
A petite dose, la viande est excellente pour l’organisme et pour le cerveau. Mais petite dose signifie 2 à 3 morceaux de 100 gr de viande rouge par semaine, 100 gr correspond à un bifteck moyen. Conclusion : 2 portions par semaines c’est bien,  3 ça passe, 4 bonjour les dégâts !

Référence 

Red Meat Consumption and Mortality. Results From 2 Prospective Cohort Studies

 

 

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité