Publicité

QUESTION D'ACTU

Cet été, attention au coup de chaleur


  • Publié 23.07.2013 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Car nous risquons tous, un jour, le coup de chaleur.
Que se passe-t-il ? C’est simple, la marmite chauffe et la soupape de sécurité constituée de tous les éléments qui régulent la température du corps se met au rouge. Résultats : fièvre élevée à 40°, peau rouge et sèche, tension qui fait le yo-yo, élevée ou basse, avec mal à la tête, intense très souvent. Tout cela pouvant aller jusqu’au délire et la perte de conscience. Et à un stade de plus, crises convulsives et coma pouvant évoluer vers le décès.


Pourquoi tout cela ? Et bien parce que vous êtes restés exposés à une température trop importante, dont vous ne vous êtes pas forcément rendu compte en dehors du fait d’avoir chaud. Mais par manque de courant d’air ou d’humidité, la transpiration qui assure l’essentiel de la régulation de la température du corps n’assure plus et la machine chauffe. Si tout le monde sait très bien que les bébés et les jeunes enfants sont les plus à risque, il ne faut pas oublier les personnes âgées, et moins bien connu, les obèses.


Le coup de chaleur survient aussi plus facilement en cas de consommation d’alcool, ce qui peut paraître paradoxal, mais l’alcool, bien que liquide, est un déshydratant. On élimine en effet plus que l’on absorbe. D’ailleurs, la gueule de bois est avant tout une déshydratation.

Divers médicaments, comme ceux prescrits contre le mal des transports, mais aussi les antidépresseurs, perturbent la transpiration et favorisent donc le coup de chaleur.


Et puis c’est peut-être difficile à le savoir d’avance, mais certains sont mieux équipés que d’autres face à ce problème. Alors, si vous ne faites pas partie de ces heureux élus qui naissent avec une transpiration importante, ce qui permet d’évacuer la chaleur de l’organisme, suivez impérativement ces conseils.
Dans la voiture, protégez les vitres du soleil, légèrement ouvertes pour aérer sans créer une tornade pour autant, faites boire toutes les demi-heures une eau pas nécessairement très froide, et de préférence, de l’eau plutôt que des boissons sucrées.
Gardez à proximité un linge humidifié que vous passerez régulièrement sur les fronts des tout-petits ou des plus âgés.
Et si tous ces conseils restent d’actualité en dehors de la voiture, par exemple sur la plage, ils ne le sont plus pour votre voyage si vous avez la climatisation. Mais même dans ce cas, n’oubliez pas que la clim’ dessèche l’air : alors, une pause toutes les 2 heures et une grande gorgée d’eau.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité