Publicité

QUESTION D'ACTU

Le nombre d'infarctus du myocarde baisse en France


  • Publié 11.12.2011 à 05h00
  • |
  • |
  • |
  • |


 Le nombre d’infarctus du myocarde diminue en France et de plus,  on en meurt moins! En effet entre les années  2 000 et 2007, les taux d’infarctus et de décès par maladie coronarienne ont chuté en moyenne de 5% chaque année pour les hommes et un peu plus pour les femmes, à tel point que depuis quelques années les maladies cardiovasculaires sont au 2ème rang des décès en France après le cancer. Et l’institut de veille sanitaire qui publie ces chiffres précise que cette baisse se retrouve surtout chez les plus de 55 ans et est moins marquée voire inexistante chez les plus jeunes en particulier chez les femmes.

 

Pourquoi comment on explique cette baisse ?

 

En un mot Emmanuel et un seul la prévention : fais pas ci, fais pas ça, pas salé, pas sucré , pas gras.., bouge –toi,...ces recommandations que vous entendez et voyez partout, ont fini par porter  leur fruits . De plus on soigne mieux l’hypertension artérielle, l’excès de graisses ou de sucre dans le sang, qui sont de redoutables ennemis pour les artères en général et du coeur en particulier.

 

On a dit à propos des infarctus et des maladies cardiovasculaires qu’il y en avait plus dans le nord que dans le sud. Est ce que c’est aujourd ‘hui encore constaté?

 

C'est vrai que les chtis et les habitués du cassoulet ne sont pas logés à la même enseigne : il y a plus d’infarctus à Lille qu’à Toulouse : par exemple en 2007 on a recensé 270 cas pour 100 000 habitants à Lille contre 207 à Toulouse. Cette différence régionale a toujours existé, certes elle se gomme avec le temps , mais elle se maintient encore aujourd’hui. C’est le fameux «  french paradoxe » qui laisse pantois les Américains : les amateurs de foie gras et de cassoulet font paradoxalement peu d’infarctus.

 

La baisse du nombre d’infarctus est moins marquée voire inexistante chez les plus jeunes en particulier chez les femmes. Pourquoi ?

 

Les femmes ne font rien comme les hommes , ce n’est pas très nouveau ! Et elles font leur infarctus , plus tard ,à un age plus avancé que chez l’homme. Avant on pensait qu’elles étaient protégées par leurs hormones. Mais cette étude montre que chez elle, le nombre d’infarctus diminue aussi , avec une baisse de 6% par an, mais seulement après 54 ans. Avant, pas de changement ! Pourquoi ? La faute au tabac...le tabac fait mal au poumon ça tout le monde le sait , mais aussi aux coronaires, les artères qui vascularisent le coeur . Une notion que fumeurs et fumeuses n’ont pas ou peu !

 

 

 

Référence :

BEH / B ulletin épidémiologique hebdomadaire/ 8 nov 2011/ n° 40-41

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité