Publicité

QUESTION D'ACTU

Notre QI varie avec l'âge et l'exercice


  • Publié 01.11.2011 à 00h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Il fait trembler parents et enfants. C’est le test d’évaluation du QI. On savait qu’il ne mesurait pas l’intelligence de manière infaillible mais on vient d’apprendre qu’il pouvait évoluer avec l’âge… Tout ne se joue pas avant six ans pour ce test d’évaluation du quotient intellectuel, comme on avait tendance à le penser. Jusqu’à l’âge de 20 ans, il est encore possible d’améliorer ses performances. Autrement dit, après un premier test médiocre, nous pouvons avoir une seconde chance. C’est ce qu’ont démontré des chercheurs britanniques dont les travaux viennent d’être publiés dans la très sérieuse revue Nature. En fait, ils ont constaté qu’à l’adolescence, le QI peut considérablement bouger à quelques années d’intervalle. Mais, ces variations ne sont pas toujours à la hausse. Autrement dit, vous pouvez aussi obtenir de bien moins bonnes performances en grandissant. Et les écarts entre deux test peuvent être très importants. Chez certains adolescents testés dans cette étude, c’est un peu les montagnes russes. A quatre ans d’intervalle, un adolescent peut gagner… ou perdre 20 points de QI. Ce qui veut dire qu’un pré-ado peut être classé dans la catégorie « génie » et se retrouver quelques années plus tard, rétrogradé au rang de personne légèrement supérieure à la moyenne…

Mais, l’inverse est aussi possible. Et les auteurs de ces recherches précisent que ces variations ne sont pas dues au fait d’être en forme ou pas au moment du test. En effet, ces différences étaient visibles au niveau du cerveau. En effet, en examinant le cerveau grâce à des techniques d’imagerie, ils se sont rendus compte que quand le QI évolue, certaines régions du cerveau s’en trouvent modifiées. Par exemple, les zones correspondant à la lecture avaient augmenté chez certains jeunes. Ce qui est la preuve de ce que les scientifiques appellent, la plasticité cérébrale. C’est-à-dire que si on stimule son intelligence, on crée de nouvelles connexions entre les neurones et le QI grimpe. Le cerveau est donc un muscle comme les autres. Il faut de l’entraînement pour en faire un champion.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité