Publicité

QUESTION D'ACTU

Le médecin, un modèle pour le patient


  • Publié 10.12.2012 à 10h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Les médecins ne sont pas exemplaires quand il s'agit de prendre en charge leur propre santé. ..
En fait, les médecins devraient être des modèles de santé publique… C’est une des conditions pour qu’ils soient de bons médecins. En effet, une étude américaine vient de montrer qu’une bonne prise en charge l’obésité tient aussi au tour de taille du médecin.

Vous voulez dire que les médecins les plus minces étaient plus efficaces pour faire maigrir leurs patients ?
Exactement, après avoir interrogé pas moins de 500 médecins généralistes, ayant des indices de masse corporelle différents, ces chercheurs américains ont pu constater que les médecins de poids normal avaient beaucoup plus tendance à inciter leurs patients à maigrir que leurs confrères en surpoids. En outre, les personnes avaient beaucoup plus confiance dans les conseils qu’ils prodiguaient.

Mais pour changer les habitudes de vie d’un patient, ce n’est pas la compétence du médecin qui pèse avant tout sur la balance ?
Si bien sûr, mais elle ne suffit pas. Il a été démontré à plusieurs reprises que la façon dont ces règles de vie sont délivrées compte aussi beaucoup. Par exemple, entre des médecins expérimentés qui pratiquent du sport 4 fois par semaine et de jeunes internes qui n’ont guère le temps d’avoir une activité physique régulière, la différence est très nette. 70% des médecins sportifs abordent le sujet en consultation alors que les internes ne sont que 38%.

Cela voudrait dire qu’un médecin fumeur n’est pas le mieux placé pour faire du sevrage tabagique ?
En tout cas, les médecins fumeurs sont un peu moins nombreux à délivrer le conseil minimal d’aide à l’arrêt du tabac. Cela consiste à demander systématiquement à chaque patient s’il est fumeur et s’il a envisage d’arrêter. Et rien que cela, pousse environ 5% des gens à écraser leur dernière cigarette. Ceci dit, les cordonniers ne sont pas toujours les plus mal chaussés puisque les médecins sont un peu moins fumeurs que le reste de la population.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité