Publicité

QUESTION D'ACTU

L'insuline n'augmente pas le risque de cancer


  • Publié 08.10.2012 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’insuline, ce médicament que les diabétiques doivent s’injecter régulièrement, n’augmenterait pas le risque de cancer du sein. 
La nouvelle vient de tomber au congrès européen sur le diabète qui vient de s'achever à Berlin.  Cette suspicion sur l’insuline remonte à 2009 où 4 études évoquaient un lien possible entre un traitement par insuline et risque de cancer. 4 études qui donnaient des résultats un peu contradictoires et qui ont donc entraîné de vifs débats dans la communauté scientifique. D’où la décision de l’Agence du médicament français de mettre sous surveillance l’insuline. Ce dont s’est chargée la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés.

Les résultats ont été publiés cet été , qu’est ce qu’ils donnaient ?
Sur les 70 000 diabétiques de type 2 suivis pendant 3 ans, il n’a pas été mis en évidence d’augmentation du risque de survenue de cancer du sein ou de toute autre localisation. Et la nouvelle étude présentée au congrès européen de diabétologie confirme ces données.

Une étude qui est à beaucoup plus grande échelle
Oui, cette fois-ci, outre la France , l’Angleterre et le Canada y ont participé. 40 000 cancers du sein ont été étudiés et aucune association n’a été vue entre insuline et cancer du sein, quels que soient les types d’insuline, les doses et les durées de traitement. En revanche, lles chercheurs ont retrouvé des éléments bien connus de risque de cancer du sein, comme les grossesses tardives, les ménopauses précoces, l’absence d’allaitement ou l’obésité pour n’en citer que quelques uns.

Comment l’insuline pourrait-elle favoriser des cancers ?
L’insuline agirait indirectement sur des éléments qui favorisent la multiplication des cellules, donc de cellules cancéreuses. Voilà donc une information rassurante pour les nombreux diabétiques qui prennent de l’insuline. Des données cependant qui ne doivent pas inciter à bouder le dépistage du cancer du sein en plein mois d’octobre, ce mois consacré à la sensibilisation au dépistage et dont je rappelle le slogan « Vérifiez de quand date votre dernière mammographie. A partir de 50 ans, c’est tous les deux ans. ».

 

 

 

Référence 
Insuline glargine (Lantus) et risque de cancer : résultats d’une étude réalisée par la CNAMTS à la demande de l’ANSM - Point d'information

23/07/2012

Symposium cancer et diabète (EADS / Berlin / 3 octobre 2012-10-03, Pr Lucien Abenhaim)

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité