Publicité

QUESTION D'ACTU

Calmer son angoisse pour éviter celle de l'enfant


  • Publié 09.09.2012 à 20h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Les rentrées scolaires sont stressantes pour tous, grands et petits. Mais il y a des astuces pour quitter votre tout petit sans se noyer dans des torrents de larmes, les siennes mais aussi les vôtres!
 Il est normal que votre enfant pleure et il est tout aussi inévitable que vous ayez la gorge serrée... si ce n’est franchement plus. Aussi pour que cette première séparation qui est bien difficile pour les enfants comme pour les parents, ne se transforme pas en tragédie grecque avec un cœur de walkyries , il y a selon nos chers psychologues, des conduites à avoir et d’autres pas. D’abord accepter que c’est dur pour les deux et le dire à votre enfant que c'est difficile de se séparer, mais que vous allez y  arriver, qu'il peut le faire lui aussi ...

Il est vrai que juste formuler ce qui nous arrive a un pouvoir calmant !
Oui et on va aussi lui expliquer ce qu’il va se passer tout au long de la journée car l’inconnu est très angoissant pour l’enfant : par exemple, lui dire qu'il va rester là en classe , tandis que papa et maman vont aller travailler, qu’il va jouer , faire de la peinture (bien vérifier que c'est inscrit au programme),  puis qu’il va courir dans la cour , puis manger etc... et que toutes ces étapes formidables vont s’achever par des retrouvailles. En un mot même s'il n’a pas l’aire de comprendre, il intègre ce que vous lui dites et votre sérénité le rassure !

Il faut donc parler, expliquer au milieu des pleurs,  et puis se décider à partir, mais à quel moment? 
Et oui il faut bien s’y résigner même si le plus malheureux, c'est peut-être vous ! C'est une étape cruciale pendant laquelle il faut appliquer une autre règle :  quand vous dites «  je pars » il faut y aller et ne pas tergiverser, hésiter, ou pire revenir s’il hurle encore plus fort: il aura alors compris votre désarroi et plus vous hésitez, plus il fera tout pour vous retenir ! Mais pour atténuer son chagrin, il faut sortir à ce moment là de votre sac  la surprise , le petit objet ou le doudou, qui fera le lien avec la maison, un petit objet qu’il mettra dans sa poche et pourra toucher dans la journée.

Pendant combien de jours est-il normal qu’il pleure quand vous le laissez?
C'est le temps qu’il vous faudra pour accepter la séparation, accepter que quelqu’un d’autre que vous s’occupe de votre enfant.  Surtout il faudra que vous montriez aussi bien à la maison qu’à l’école que vous trouvez la maîtresse formidable et que vous lui faites confiance.
Certes tout cela semble facile à dire et pas forcemment à vivre. Cependant je pense sincèrement que l’angoisse, donc les pleurs des enfants naît des doutes des parents...


 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité