Publicité

QUESTION D'ACTU

La pêche aux coquillages avec précaution


  • Publié 13.08.2012 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’approche des grandes marées, les amateurs de pêche à pied sont dans les starting blocks. Mais attention, cette activité familiale n'est pas sans risque.
Effectivement, aux alentours du 15 août, c’est la période des grandes marées. Les surfeurs sont ravis mais les familles qui ne vont pas manquer d’aller ramasser des coques, des couteaux et autres coquillages doivent faire attention parce que la forte amplitude des marées va découvrir des gisements naturels de coquillages. Mais, leur consommation peut présenter des risques pour la santé.

Quels types de risques exactement ?
Et bien, cela peut aller des troubles digestifs, comme des vomissements ou des diarrhées à des symptômes neurologiques, tels que des maux de tête ou même des troubles de la mémoire. En fait, les coquillages peuvent être contaminés par des bactéries, des virus ou du phytoplancton toxique. L’un des principaux risques, c’est donc la gastro-entérite.

Bon, mais alors comment faire pour profiter de la pêche à pied sans tomber malade ?
Et bien, il y a quelques règles simples à respecter. La direction générale de la santé les rappelle régulièrement. D’abord, renseignez-vous sur les sites où vous comptez vous rendre auprès de la mairie, ou encore de la Direction des territoires et de la mer du département, de la Direction départementale de la protection des populations ou de l’Agence Régionale de Santé. Il y a parfois des interdictions temporaires ou permanentes de pêche.

J’imagine aussi qu’on évite les ports ?
Oui, évidemment, les ports, les zones de mouillage ne sont pas idéales. Après, les coquillages doivent être en bon état, on élimine ceux dont la coquille est ébréchée ou ouverte et ceux dont l’odeur est suspecte. Par ailleurs, le temps de la balade, il faut sans cesse les rafraîchir à l’eau de mer.

Et au moment de les cuisiner, il y a aussi quelques précautions à prendre ?
Oui, il faut bien sûr les laver soigneusement. Ensuite, tous les coquillages doivent être conservés vivants, au réfrigérateur mais attention pas plus d’une journée. Quant à la cuisson elle-même, je ne vais pas vous donner de recette de cuisine… en revanche, il faut savoir que cuire un coquillage ne tue pas les toxines liés de phytoplancton. Dernier petit conseil : comme le risque zéro n’existe pas avec la pêche à pied, mieux vaut prévoir un autre menu pour les femmes enceintes, les jeunes enfants, ou encore les personnes malades.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité