>
Les Symptômes
>
Nausées et vomissements chez l’enfant : éviter la déshydratation

Nausées et vomissements chez l’enfant : éviter la déshydratation

Publié le 07.02.2016
Mise à jour 21.02.2016
Nausées et vomissements chez l’enfant : éviter la déshydratation
©123RF-reana

Les nausées et les vomissements chez l’enfant sont le plus souvent en rapport avec une gastro-entérite, une intoxication alimentaire, ou un mal des transports, mais des maladies plus graves peuvent être en cause. Le risque principal des vomissements chez l’enfant est la déshydratation.

Nausées et vomissements chez l’enfant : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
La nausée correspond à une sensation désagréable d'avoir envie de vomir (avoir « mal au cœur ») et, chez le jeune enfant, à un « serrement de gorge ».
Le vomissement est le rejet du contenu de l'estomac par la bouche. Destiné à vider l'estomac, il qui peut irriter l’œsophage, voire aller dans les bronches.

A quoi correspondent les nausées et les vomissements ?

La nausée ou « serrement de gorge » est une sensation désagréable qui peut précéder et être annonciatrice du vomissement.

Le vomissement est un réflexe de défense de l’organisme qui vise à évacuer le contenu de l’estomac. Il s’agit d’un réflexe qui est commandé par un centre nerveux situé dans le cerveau. Ce centre nerveux est stimulé, soit par des informations qui viennent de récepteurs dans l’estomac et les intestins (gastro-entérite ou intoxication alimentaire), ou dans l'oreille interne (mal des transports), soit par des informations qui proviennent du cerveau (odeurs, images, émotions, médicaments).

Ce centre nerveux coordonne le réflexe du vomissement avec la fermeture de l’évacuation basse de l’estomac (le « pylore » qui assure la communication avec la partie proximale de l’intestin, le duodénum), la contraction des parois de l’estomac, des muscles du diaphragme et du ventre et l’ouverture de l’orifice haut de l’estomac (le « cardia » qui assure la communication avec l’œsophage).

L’évacuation du contenu de l’estomac (plus ou moins liquide) peut être violente et conduire à une fausse-route », c’est-à-dire aller dans les bronches respiratoires.

Généralement, on vomit des aliments plus ou moins digérés mais, si l’estomac est vide, on vomit un mélange de sucs gastriques (acides) et de bile : c’est ce qui explique le caractère irritant des vomissements. Dans les cas les plus graves, il est possible de vomir du sang (ou « hémorragie digestive »), ce qui correspond à des ulcérations de l’œsophage secondaires à des vomissements répétés («syndrome de « Mallory-Weiss »).

Les vomissements sont généralement aigus et s’arrêtent quand l’estomac est vide ou que le médicament responsable est évacué, mais ils peuvent se prolonger en cas de gastro-entérite. Au-delà de 7 jours, on parle de vomissements chroniques.

CAUSES >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit