>
Les Symptômes
>
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier

Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier

Publié le 03.11.2015
Mise à jour 11.11.2015
Mots-clés :
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier
© 123RF-Tomajaj Fuit

Les fesses rouges du nourrisson, ou « dermite du siège », correspondent à une inflammation de la peau dans la région recouverte par les couches. Cet « érythème fessier » correspond à une irritation de la peau due à un contact prolongé avec les urines et les selles.

Fesses rouges du nourrisson : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Les fesses rouges du nourrisson correspondent à un « érythème fessier » ou « dermite du siège »

Qu'est-ce qu’un érythème fessier?

L’érythème fessier, ou dermite du siège, survient fréquemment chez le nourrisson, même quand on lui met des couches très absorbantes.
Il s’agit d’une irritation et d’une inflammation de la peau qui se produit lorsque la peau est exposée trop longtemps à l’humidité et à l’acidité des selles et des urines.
L’érythème peut évoluer si rien n’est fait jusqu'à ce que la peau soit douloureuse, à vif, et compliquée de fissures ou d'ulcérations.
Avec des soins d'hygiène assez simples, l’érythème fessier guérit complètement en 3 ou 4 jours.
En l’absence de traitement, une surinfection peut se faire par un champignon (Candida albicans) ou une bactérie

Quels sont les signes d’un érythème fessier ?

Les rougeurs débutent souvent autour de l’anus, dans le pli interfessier ou les plis de l'aine. L’irritation peut s'étendre aux testicules, à la vulve ou à l’ensemble du siège. L’érythème fessier prédomine, en général, sur les zones convexes du siège qui sont en contact avec les couches.
Les zones infectées peuvent être sèches ou humides et parfois boutonneuses.
Il peut arriver que la partie superficielle de la peau pèle (« desquamation ») et que des boutons ou des vésicules apparaissent.
Les vésicules peuvent ensuite éclater, suinter ou saigner et se compliquer de fissures dans les plis de peau. Ces fissures peuvent se surinfecter, on parle « d'intertrigo », ce qui doit conduire à un traitement immédiat.

Comment prévenir un érythème fessier ?

Dans la mesure où c’est l’exposition prolongée de la peau aux urines et aux selles qui est responsable de l’irritation, il faut donc souvent changer les couches du bébé et si possible dès qu'il a fait ses besoins.
En cas de diarrhée, il faut changer le bébé encore plus souvent et le laver régulièrement.
Il faut éviter les couches « occlusives » (en caoutchouc ou en plastique), que l’on appelle « changes complets » car ils ne laissent pas respirer la peau des fesses. Il faut laver les couches non jetables et les vêtements au savon de Marseille et bien les rincer (dernier rinçage dans de l'eau additionnée de vinaigre).
Si l’enfant a une tendance à faire souvent un érythème fessier, il est conseillé d’appliquer systématiquement sur ses fesses une pommade qui les protège de l'humidité.

CAUSES >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit