Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Accueil > Les MALADIES> Presbyacousie

    Presbyacousie

    Qu'est-ce que la presbyacousie ?

    senior sourd

    La presbyacousie est un phénomène d’apparition progressive, lié à l’âge, au cours duquel la personne perd la capacité d’entendre et de distinguer les sons les plus aigus, ce qui provoque des difficultés de compréhension de la parole, en particulier en milieu bruyant. Cette surdité progressive touche de façon relativement symétrique les deux oreilles.

    Les hommes qui semblent plus touchés que les femmes. Après 60 ans, une personne sur quatre souffre de presbyacousie, gênante dans deux tiers des cas. Après 65 ans, la presbyacousie touche une personne sur trois et une personne sur deux après 70 ans.

    Quels sont les signes de la presbyacousie ?

    Lorsque la presbyacousie commence à provoquer des symptômes notables, les personnes atteintes se plaignent d’avoir du mal à comprendre les conversations lorsque celles-ci ont lieu dans un lieu bruyant. Seuls les sons aigus sont difficiles à percevoir, en particulier lorsque l’intensité de ces sons est trop faible ou trop élevée (par exemple, lorsque le volume de la radio ou la télévision est trop fort). En général, la tolérance aux volumes élevés est moindre, quelle que soit la nature du son.

    De plus, les personnes qui souffrent de presbyacousie se plaignent fréquemment d’acouphènes (des bruits parasites de type sifflement ou bourdonnement entendus seulement par le sujet).

    Quelles sont les complications de la presbyacousie ?

    Avec le temps, la presbyacousie s’intensifie et touche des sons de plus en plus graves. La capacité à suivre une conversation devient très limitée. Si des mesures de traitement ne sont pas mises en place rapidement, la personne qui souffre de presbyacousie se replie sur elle-même, y compris au sein de sa famille. Petit à petit, des symptômes dépressifs et une désocialisation peuvent s’installer qui vont nuire gravement à la qualité de vie de la personne âgée.

    Quelles sont les causes de la presbyacousie ?

    La presbyacousie est un phénomène naturel lié au vieillissement. Selon les personnes, ce phénomène va s'installer plus ou moins rapidement et plus ou moins intensément.

    Certains facteurs peuvent contribuer à l’apparition et à l’aggravation de la presbyacousie :

    • des facteurs génétiques : certaines familles sont prédisposées à la presbyacousie précoce.
    • l’artériosclérose : le dépôt de cholestérol dans les petites artères qui irriguent la cochlée est un facteur prédisposant.
    • le diabète : cette maladie provoque des troubles graves des petits vaisseaux sanguins (au niveau de la rétine, des reins, de la peau, mais aussi de la cochlée).
    • les médicaments qui sont toxiques pour l’ouïe : par exemple, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, paracétamol, ibuprofène, par exemple). Un abus répété de ce type de médicament peut accélérer l’apparition de presbyacousie.

    Comment soulage-t-on la presbyacousie ?

    La prise en charge de la presbyacousie repose sur la mise en place précoce d'aides auditives adaptées au patient. Les aides auditives sont plus efficaces et mieux supportées lorsqu’elles sont mises en place précocement. En effet, leurs performances et leur confort sont plus élevés lorsque la presbyacousie n’est pas trop installée. Dans ce cas, le délai d’adaptation nécessaire pour s’habituer à l’aide auditive est assez court.

    Il existe une infinie variété d’aides auditives, plus ou moins petites, plus ou moins puissantes plus ou moins sophistiquées et… plus ou moins chères. Depuis le passage au numérique, les aides auditives intègrent toujours plus d’innovations technologiques, permettant à la fois des progrès en terme de confort auditif et de miniaturisation.

    Les derniers appareils permettent, par exemple, l’atténuation des bruits parasites (le brouhaha), l’amplification sélective de certaines fréquences (pour s’adapter au mieux aux particularités auditives de chaque patient) ou une programmation selon l’environnement sonore. Certaines d’entre elles disposent de la technologie Bluetooth (comme les oreillettes sans fil des téléphones portables) ce qui permet de les connecter directement à la source du son (par exemple, au micro d’un conférencier).

    Malheureusement, en France, le taux d’appareillage des personnes atteintes de presbyacousie reste faible. Que ce soit par ignorance, pour des raisons de coût, de crainte du regard des autres, ou à la suite d’une mauvaise expérience, la vaste majorité des personnes presbyacousiques ne profite pas des bénéfices apportés par les aides auditives.

    Les aides auditives sont-elles remboursables ?

    En termes de remboursement, les aides auditives sont dans une situation très proche de celle des lunettes : faible remboursement par l’Assurance maladie, remboursement par les assurances complémentaires de santé (mutuelles ou privées) très variable selon les contrats. Renseignez-vous au préalable.

    Si vous devez payer de votre poche une part importante du coût, sachez que les audioprothésistes proposent souvent des facilités de paiement. De plus, des aides financières sont disponibles pour certaines personnes : bénéficiaires de la CMU, pensionnés militaires d'invalidité, victimes de guerre, etc. Des possibilités de déduction fiscale sont également disponibles.

    Sur le même sujet :
    Publié le 6 Mars 2013
    Philippe Berrebi

    source : © EurekaSanté par VIDAL
    Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
    Question d’actu
    19h16 - 24/04
    Etude européenne
    18h25 - 24/04
    Amputation, troubles...
    17h15 - 24/04
    17h13 - 24/04
    Disponible sur mesvaccins.net...
    16h57 - 24/04
    En campagne et en zone...
     
     

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.