Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Accueil > Les MALADIES> Poux

    Poux

    Comment savoir si un enfant a des poux ?

    Un pou

    Les démangeaisons du cuir chevelu sont le signe révélateur de l’infestation des cheveux par les poux. Ces insectes se nourrissent de sang et leurs morsures laissent des petits points rouges. De couleur grisâtre, les poux mesurent de deux à quatre millimètres de long. Collés aux cheveux près de la racine, leurs œufs (les lentes) sont plus faciles à voir : de forme ovale et de couleur blanchâtre, ils mesurent environ un millimètre de long. Chez les petits enfants, les poux peuvent s’installer dans les sourcils et les cils. Le grattage dû aux démangeaisons peut alors entraîner une inflammation des paupières.

    Les poux sont inoffensifs. Seul le grattage lié aux démangeaisons peut causer des lésions qui peuvent s’infecter.

    Comment attrape-t-on des poux ?

    Contrairement à certaines idées reçues, les poux ne sautent pas. Ils se transmettent par contact direct ou par échange de linge (bonnet, écharpe, casquette, draps, taie d’oreiller et autres) ou d’objets personnels (peigne, brosse, barrette et autres). Les poux adultes peuvent rester en vie jusqu’à un jour et demi sur un objet, et les lentes six jours.

    Comment se protéger des poux ?

    • Peu d’enfants échappent aux poux. Examinez régulièrement la tête du vôtre, en vous aidant d’un peigne fin. Les premiers poux sont souvent localisés à la lisière des cheveux, à la base du cou et derrière les oreilles.
    • Lorsque votre enfant fréquente une collectivité (école, garderie, centre de vacances, etc.), tenez-vous informé d’une éventuelle invasion de poux.
    • Les petites filles aux cheveux longs attrapent plus facilement des poux : attachez-leur les cheveux.

    Que faire en cas de poux chez un enfant ?

    • Appliquez le produit antipoux au plus près de la racine des cheveux et n’hésitez pas à masser le cuir chevelu pour une meilleure répartition du produit. Les gels, qui doivent rester en place plusieurs heures, peuvent être protégés par un bonnet de piscine ou une serviette de toilette. Il est préférable de traiter toute la famille. Une nouvelle application est conseillée la semaine suivante.
    • Pour enlever les lentes plus facilement, rincez les cheveux de l’enfant avec de l’eau vinaigrée (une cuillerée à soupe dans un grand bol) ou entourez sa tête d’une serviette humide et chaude pendant trente minutes. Coiffez votre enfant soigneusement avec un peigne spécial aux dents très serrées. Des lentes mortes y restent parfois accrochées.
    • Lavez les draps, les serviettes, les vêtements, les bonnets, etc. à 60°C si cela est possible. Sinon, enfermez-les hermétiquement dans un sac-poubelle, laissez-les reposer pendant une dizaine de jours, puis lavez-les à 40°C. Vous pouvez également les placer 48 heures au congélateur pour tuer poux et lentes.
    • Prévenez la collectivité fréquentée par votre enfant.

    Quel traitement pour éliminer les poux ?

    Les traitements contre les poux sont nombreux (shampooings, gels, aérosols, lotions). Deux types de produits contre les poux sont vendus en pharmacie, ceux qui contiennent du malathion et ceux qui contiennent de la pyréthrine. Ils ont chacun leurs recommandations d’utilisation et leur toxicité propres : lisez attentivement la notice avant de les appliquer. Généralement, il est nécessaire de pratiquer deux applications espacées de sept à dix jours. Attention, la durée d’application varie parfois selon l’âge de l’enfant.

    Aujourd’hui, les poux sont souvent résistants aux pyréthrines. Les traitements contre les poux sont plus efficaces lorsque l’infestation est relativement récente. L’intérêt des shampoings n’est pas démontré. Évitez les sprays si votre enfant ou quelqu’un de son entourage est asthmatique. Il est recommandé de ne pas exposer les cheveux enduits de traitement antipoux à une flamme ou à une chaleur intense (cigarette, par exemple).

    Il existe également des produits d’hygiène qui ne sont pas à proprement parler des médicaments, mais qui ont une action complémentaire et qui peuvent constituer une alternative aux médicaments antipoux : produits à base de diméticone qui asphyxient les poux, sprays répulsifs qui éloignent les poux, baumes décolleurs de lentes à utiliser après traitement, etc.

    Sur le même sujet :
    Publié le 26 Février 2014
    Les selfies seraient à l’origine d’une invasion de poux chez les adolescents, c’est ce qu’affirme une spécialiste américaine qui traite toujours plus d’ados.


    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    Antiparasitaires externes : malathion

    Antiparasitaires externes : pyréthrines

    Antiparasitaires externes : pyréthrines + malathion

    Soins capillaires - Antipoux/lentes


      source : © EurekaSanté par VIDAL
      Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
      Question d’actu
      12h32 - 19/04
      La 1ère victime identifiée
      10h36 - 19/04
      Après un syndrome méningé
      10h00 - 19/04
      Comportement altéré
      08h00 - 19/04
      Des hôpitaux débordés
      19h23 - 18/04
      Industrie pharmaceutique
       
       

      Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
      Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
      Vérifiez ici.