Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Accueil > Les MALADIES> Palpitations

    Palpitations

    Quels sont les symptômes des palpitations ?

    palpitations

    Le plus souvent, les palpitations se manifestent par une sensation d’un cœur qui bat très fort ou de coups dans la poitrine. Parfois, il s’agit simplement de la sensation inhabituelle de sentir ses pulsations cardiaques.

    Quelles sont les causes des palpitations ?

    Les palpitations peuvent avoir diverses origines et correspondre soit à une adaptation du cœur à une situation normale, soit à des battements anormaux du cœur.

    • La tachycardie passagère par exemple (accélération transitoire des battements cardiaques) peut s’observer lors d’un effort soudain ou d’un moment de stress ou d’anxiété, ou en cas d’excès de substances excitantes (caféine, nicotine, drogues ou certains médicaments). Mais elle peut également être le symptôme d’une maladie cardiaque ou d’autres maladies comme, par exemple, l’hyperthyroïdie.
    • La sensation d’irrégularité du rythme cardiaque est généralement due à ce que l’on appelle des extrasystoles (contractions prématurées du cœur suivies de pauses plus longues que la normale). Les extrasystoles sont répandues, en général bénignes, mais peuvent également être la manifestation d’une maladie du cœur plus sérieuse. Les extrasystoles sont assez fréquentes chez les femmes enceintes.

    Les autres irrégularités du rythme cardiaque peuvent être le symptôme de troubles du rythme graves, comme la fibrillation auriculaire par exemple.

    Quelles sont les complications éventuelles des palpitations ?

    Les modifications de la fréquence ou de la régularité des battements du cœur peuvent avoir des conséquences sur la circulation sanguine, et provoquer, par exemple, un évanouissement. C’est pourquoi les palpitations exigent toujours une consultation médicale afin d’en identifier la cause.

    Que faire en cas de palpitations ?

    • Si vous ressentez les battements de votre cœur, asseyez-vous et respirez tranquillement et régulièrement pendant quelques minutes. Essayez de mesurer votre pouls.
    • Si vous pensez que vos palpitations proviennent d’un excès de caféine, buvez de l’eau abondamment pendant l’heure qui suit l’épisode de palpitations. Cela vous permettra d’éliminer la caféine plus rapidement.
    • Évitez de fumer dans les heures qui suivent les palpitations.
    • Pensez à prendre rendez-vous avec votre médecin si c’est la première fois que vous rencontrez ce type de problème.

    Quand faut-il consulter un médecin en cas de palpitations ?

    Appelez immédiatement le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 112 :

    • si les palpitations s'accompagnent de signes spectaculaires : fièvre, vertiges, douleurs dans la poitrine.
    • si les palpitations s'accompagnent d'une sensation de malaise ou d'une perte de connaissance.
    • si les palpitations s'accompagnent de difficultés respiratoires, ou de sueurs ou d'une pâleur.

    Consultez un médecin dans les jours qui viennent :

    • si vous êtes suivi pour un trouble du rythme cardiaque.
    • si des troubles du rythme surviennent pour la première fois, que ce soit dans un contexte d'effort sportif, de grande émotion ou sans cause apparente.

    Que fait le médecin en cas de palpitations ?

    Il ausculte le cœur de son patient avec son stéthoscope. Il peut compléter son diagnostic avec un électrocardiogramme (ECG) qui traduit l’activité du cœur sous forme d’un tracé.

    Certains troubles pouvant être révélés à l’effort, le médecin peut demander une épreuve d’effort : l’activité du cœur est suivie pendant que le patient effectue un exercice physique, en général sur un vélo stationnaire. Enfin, on peut surveiller le rythme cardiaque pendant 24 heures grâce à un holter (appareil portable qui enregistre l’activité cardiaque). Pendant la durée de l’enregistrement, le patient note les sensations qu’il ressent afin d’aider le médecin à interpréter les résultats.

    Comment prévenir les palpitations ?

    On ne peut prévenir que les palpitations bénignes dues à certaines adaptations du cœur.

    • Évitez les excitants : alcool, café, chocolat, thé, boissons contenant de la caféine (certains sodas, par exemple), certains médicaments, drogues, etc.
    • Essayez de maintenir une activité physique régulière, en particulier si vous êtes sujet à des épisodes d’anxiété.
    • Essayez de vous arrêter de fumer. Le tabac augmente le risque de maladies cardiovasculaires graves mais il peut également favoriser la survenue de troubles du rythme cardiaque.

    Comment calmer des palpitations ?

    Après un bilan cardiologique ayant permis d'écarter un trouble sérieux du rythme cardiaque, vous pouvez essayer de prendre des médicaments contenant des extraits de plantes (aubépine, passiflore, valériane, etc.) traditionnellement utilisées pour leurs effets calmants.

    Le médecin peut éventuellement prescrire un bêtabloquant (qui régularise le rythme cardiaque) lorsque les palpitations sont liées à des situations de stress ou d'anxiété (trac).

    Chez l’enfant, un avis médical est toujours nécessaire.



    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    Bêtabloquants

    Homéopathie

    Phytothérapie


    source : © EurekaSanté par VIDAL
    Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
    Question d’actu
    19h23 - 18/04
    Industrie pharmaceutique
    18h03 - 18/04
    Une étude menée sur 6...
    17h20 - 18/04
    8000 enfants suivis pendant...
    16h05 - 18/04
    Risque de kératite sévère
    16h01 - 18/04
    Le couple porte plainte
     
     
    NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

    Les secrets du régime méditerranéen

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.