Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Otite et douleur d’oreille de l'adulte

    Quels sont les symptômes des otites chez les adultes ?

    Des douleurs vives, lancinantes et fréquemment accompagnées d’un bourdonnement d’oreille, signalent en général une otite, c’est-à-dire soit une infection du conduit auditif externe (otite externe) soit de l’oreille moyenne (otite moyenne). Ces douleurs peuvent être associées à de la fièvre, à une diminution de l’ouïe et parfois à des maux de tête. Lorsque la douleur se situe dans la partie extérieure de l’oreille (otite externe), le pavillon et la peau environnante sont douloureux.

    Schéma d'une oreille en coupe

    Les causes des otites des adultes

    Diverses affections sont susceptibles de créer des otites externes :

    • un bouchon de cérumen ;
    • une infection du conduit auditif externe, due par exemple à un furoncle ou à la surinfection d’un eczéma du conduit auditif, à la suite de baignades en eau non traitée (lac, piscine de jardin, etc.).

    Les otites moyennes ont également diverses origines :

    • une différence de pression au niveau du tympan lors d’un voyage en avion, d’un passage en train sous un tunnel ou de séances de plongée, par exemple. On parle d’otite barotraumatique.
    • une infection, succédant généralement à une infection des fosses nasales (par exemple, un rhume surinfecté), ces dernières communiquant avec l’oreille interne par la trompe d’Eustache.
    • d’autres inflammations ou affections dans la région de la tête et du cou.
    • une lésion de l’oreille, notamment du tympan, suite à choc violent.

    Que faire en cas d'otite chez un adulte ?

    • Essayez de calmer les douleurs de l’oreille avec de la chaleur, en se plaçant un bonnet ou une bouillotte sur l’oreille, par exemple.
    • Des gouttes auriculaires peuvent soulager les douleurs. Toutefois, abstenez-vous-en si l’origine des douleurs est inconnue (elles pourraient être liées à un tympan perforé).

    Quand consulter en cas d'otite chez un adulte ?

    Appelez immédiatement le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 11 si les maux d'oreille s'accompagnent d'une forte fièvre, d'un état confusionnel, de tremblements ou de convulsions (15 ou 112).

    Consultez votre médecin dans la journée :

    • si les maux d'oreille s'accompagnent d'une diminution de la capacité auditive et de vertiges.
    • si du liquide (du sang ou du pus, par exemple) s'écoule de l'oreille.
    • si les douleurs se révèlent très intenses, ou insupportables.
    • si la personne souffre déjà d'une lésion à l'oreille (par exemple un tympan perforé).

    Consultez un médecin dans les jours qui viennent :

    • si les maux persistent après un voyage en avion ou une séance de plongée.
    • si des maux d'oreille se produisent chez une personne âgée.
    • si les douleurs se répètent fréquemment.
    • si les douleurs ne s'atténuent pas au-delà de 48 heures d'automédication.

    La prévention des otites chez les adultes

    • Afin de prévenir une lésion du tympan et du conduit auditif externe, il est formellement déconseillé de nettoyer ce dernier avec des bâtonnets ouatés ou des objets pointus.
    • Si vous souffrez d’un rhume, mouchez-vous bien une narine à la fois, et lavez vos fosses nasales avec du sérum physiologique pour éviter la pénétration de germes dans la trompe d’Eustache et l’oreille.
    • Pour éviter les maux d’oreille durant la phase de descente d’un avion, mâchez du chewing-gum ou bâillez fréquemment. La manœuvre de Valsalva est très efficace : elle consiste à fermer la bouche, à pincer son nez et à essayer d’expirer en forçant doucement. Cela permet de déboucher les oreilles. L’on peut également avaler sa salive en se bouchant le nez.

    Les traitements des otites chez les adultes

    En cas de douleur violente, la prise d’un médicament antalgique vous soulagera en attendant la consultation de votre médecin ou d’un médecin ORL. Certains AINS (acide niflumique, acide tiaprofénique), prescrits par le médecin, ont une indication spécifique dans le traitement de la douleur au cours des otites.

    Les solutions auriculaires contenant un anesthésique local ou un vasoconstricteur permettent également de soulager la douleur dans certains cas. Un avis médical est toujours nécessaire avant leur utilisation afin de s’assurer que le tympan n’est pas perforé.

    Un traitement antibiotique par voie orale est parfois nécessaire.



    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    AINS : acide niflumique

    AINS : acide tiaprofénique

    Homéopathie

      Solutions auriculaires avec anesthésique local

      Solutions auriculaires avec antibactérien

      Solutions auriculaires avec antibactérien et corticoïde

      Solutions auriculaires avec vasoconstricteur


      source : © EurekaSanté par VIDAL
      Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
      Question d’actu
      22h57 - 17/04
      Le 1er malade identifié
      18h55 - 17/04
      Congrès Francophone...
      17h56 - 17/04
      Appel à témoin
      16h28 - 17/04
      Il échappe à la chirurgie
      15h34 - 17/04
      Moustique transgénique «...
       
       
      NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

      Bien manger pendant sa grossesse

      Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
      Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
      Vérifiez ici.