Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Accueil > Les MALADIES> Morsure et griffure

    Morsure et griffure

    Quels sont les symptômes et les causes des morsures ?

    griffure de chat

    Les morsures et les griffures surviennent fréquemment chez les garçons de trois à neuf ans et, pour la moitié des cas, elles sont dues à un animal vivant au domicile (ou chez un voisin, une fois sur trois).

    Les morsures sont souvent graves, surtout chez les enfants : la moitié d’entre elles se produisent au visage et au cou. La plaie est généralement profonde à cause des dents pointues des animaux. Il peut y avoir arrachage de parties de chair.

    Quelles sont les complications des morsures ?

    Les morsures peuvent causer de graves dégâts esthétiques à vie et engendrer des problèmes psychologiques graves. Mais le risque immédiat est une infection des tissus car la bouche d’un animal comporte généralement beaucoup de micro-organismes qui entrent profondément dans la peau.

    Qu'est-ce que la maladie des griffes du chat ?

    Également appelée lymphoréticulose bénigne d’inoculation ou lymphogranulome bénin, la maladie des griffes du chat est un infection bactérienne transmise par une griffure de chat (parfois une morsure). Cette maladie est surtout observée chez les enfants. Quelques semaines après la griffure, et alors que la plaie est cicatrisée, l’enfant se plaint de douleurs musculaires, de fièvre, de maux de tête, de fatigue et présente des rougeurs de la peau. Cette maladie guérit spontanément.

    Que faire en cas de morsure ?

    • Nettoyez la plaie le plus rapidement possible avec de l’eau savonneuse puis, après l’avoir bien rincée, avec un antiseptique.
    • Les morsures, quelles qu’elles soient, justifient toujours une consultation médicale et, souvent, la prescription d’antibiotiques à titre préventif.
    • Vérifiez que la vaccination contre la rage de l’animal et votre vaccination contre le tétanos sont bien à jour.
    • Tout chien mordeur doit être soumis à une surveillance vétérinaire pendant deux semaines. Si le propriétaire s’y refuse, faites une déclaration à la gendarmerie ou au commissariat de police en exigeant l’application des mesures légales.

    Que faire en cas de morsure de serpent ?

    Les symptômes des morsures de serpent sont variables : malaises, vomissements, maux de tête, sueurs froides, pâleur, contractures musculaires, hallucinations ou troubles respiratoires. En France, la vipère est le seul serpent venimeux. Néanmoins, la moitié des morsures se font sans injection de venin et elles sont exceptionnellement mortelles (un à trois cas par an en France).

    • En cas de morsure par un serpent, appelez immédiatement le 15 ou le 112. En attendant les secours, allongez la victime.
    • Nettoyez et désinfectez la plaie sans utiliser ni alcool ni éther. Ne posez pas de garrot et enlevez tout objet (bagues, bracelets, etc.) qui pourrait bloquer la circulation sanguine. Bandez le membre concerné sans le serrer pour limiter la diffusion du venin.
    • Il est inutile et dangereux de tenter d’aspirer le venin avec la bouche ou d’inciser la plaie. Utilisez un système de pompe aspirante si vous en disposez : cet appareil peut être efficace pour les morsures superficielles.
    • Pour soulager la douleur et limiter le gonflement, vous pouvez appliquer sur la plaie de la glace placée dans un sac plastique entouré d’un linge propre.

    Comment prévenir les morsures ?

    • Ne vous approchez pas d’un animal inconnu.
    • Ne vous asseyez ou ne vous couchez jamais devant un chien inconnu et ne lui présentez jamais votre visage en premier, en vous penchant par exemple.
    • Ne dérangez pas un animal lorsqu’il dort, mange ou fait ses besoins.
    • N’approchez pas votre visage du museau d’un chien et n’essayez jamais de lui retirer un os ou un jouet de la gueule.
    • Ne tentez pas de séparer des chiens qui se battent.
    • N’empêchez pas un animal de s’enfuir et ne le forcez pas à jouer.
    • Ne le taquinez pas ou ne lui tirez pas la queue ou les oreilles.
    • Méfiez-vous des vieux animaux perclus de rhumatismes chez qui un geste anodin peut provoquer une vive douleur.
    • Prenez garde aux petits chiens ayant pour maîtres des personnes âgées, ils sont souvent très jaloux et agressifs.
    • Évitez d’approcher des animaux sauvages paraissant anormalement familiers.

    Prévenir les morsures chez les enfants

    Les enfants ne prennent pas souvent conscience du danger que représente un animal. Faites-leur prendre les mêmes précautions que vous et apprenez-leur à reconnaître les signaux que l’animal émet pour exprimer son impatience ou sa colère. Pour les chiens, il s’agit des grognements, des babines retroussées et des oreilles en arrière. Pour les chats, la queue qui bat en coups de fouet, les oreilles en arrière et les feulements.

    • Ne laissez jamais un nourrisson sur le sol en présence d’un gros chien, même si celui-ci est d’un tempérament calme.
    • Tant qu’il est trop petit pour mesurer le danger, surveillez votre enfant dès qu’il s’approche d’un animal. Expliquez-lui que ce n’est pas un jouet mais un être vivant. Apprenez à votre enfant la délicatesse envers les animaux.
    Sur le même sujet :
    Après avoir été mordu par un chat, il est important de consulter un médecin. Il est fréquent que les blessures s’infectent, alerte une étude. Les crocs acérés du félin en sont responsables.

    source : © EurekaSanté par VIDAL
    Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
    Question d’actu
    16h25 - 23/04
    Autorisé aux Etats-Unis
    13h53 - 23/04
    Une hormone impliquée
    13h20 - 23/04
    Maladies cardiovasculaires
    11h59 - 23/04
    Papillomavirus, rougeole
    11h11 - 23/04
    Calendrier vaccinal 2014
     
     
    NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

    Bien manger pendant sa grossesse

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.