>
>
Grains de beauté de l'enfant : à protéger du soleil

Grains de beauté de l'enfant : à protéger du soleil

Publié le 22.07.2016
Mots-clés :
Grains de beauté de l'enfant : à protéger du soleil
©123RF-Oleg Mikhaylov

Un grain de beauté est un amas de cellules pigmentaires, les « mélanocytes », dans la peau. Il est sans gravité mais une exposition excessive au soleil dans l’enfance constitue un facteur de risque de mélanome ultérieur.

Grains de beauté chez les enfants : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
Le « nævus bénin » désigne le grain de beauté.
Les « mélanocytes » sont des cellules de la peau responsables de sa coloration.

Qu'est-ce qu’un grain de beauté ?

Un grain de beauté est une tache foncée sur la peau de forme arrondie. Il peut être plat ou faire saillie. Sa couleur varie du brun pâle au brun foncé ou noir ou encore rouge.
Il survient lorsque les « mélanocytes », les cellules responsables de la couleur de la peau, s’amassent sous la couche superficielle cutanée.
Des grains de beauté peuvent être présents sur tout le corps.
Le « naevus mélanocytaire congénital de grande taille » (taille finale prévisible > 20 cm) se développe au cours du premier trimestre de la grossesse et consiste en un placard cutané circonscrit de teinte brune, souvent recouvert de poils ou de nodules de prolifération. Il peut être accompagné de « naevi satellites » qui se développent à la naissance ou après, dans la petite enfance (« satellites tardifs »).

Quelles sont les causes du grain de beauté ?

Les grains de beauté sont généralement présents dès la naissance, ils sont alors « congénitaux ».
Certains apparaissent plus tard au cours de la vie, par exemple lors de la grossesse, et l’exposition au soleil favorise leur survenue, leur nombre augmentant avec la durée d’exposition.

Comment évaluer sa gravité ?

La grande majorité des grains de beauté sont et resteront bénins tout au long de la vie. Cependant, il existe un risque de transformation en cancer grave de la peau ou mélanome à l’âge adulte. En cause, une exposition excessive au soleil ou une prédisposition génétique.
La présence de nombreux grains de beauté sur le corps est un facteur de risque de transformation maligne : la présence d’une cinquantaine de naevi ou plus, mesurant plus de 2 mm, multiplie le risque par 4 ou 5. Mais sans anomalie repérée par le dermatologue, il n’est pas utile d’enlever systématiquement des grains de beauté.
Le grain de beauté atypique, également appelé « naevus dysplasique », diffère d'un grain de beauté normal par son apparence : diamètre de plus de 6 mm, couleur constituée de différentes teintes de brun ou de brun-rouge, forme irrégulière ou dont le centre est surélevé et bords irréguliers. Les grains de beauté très atypiques (forme très irrégulière, changements de couleurs distincts, inégalité de la forme ou de la distribution de la couleur) peuvent être retirés par précaution car il est très difficile à l’examen clinique de les distinguer d’un mélanome débutant.
Le « naevus mélanocytaire congénital de grande taille » (taille finale prévisible > 20 cm), est une lésion cutanée pigmentée à haut risque de transformation maligne.

QUE FAIRE ? >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit