>
>
Aphtes : des ulcères de la bouche ni graves, ni contagieux

Aphtes : des ulcères de la bouche ni graves, ni contagieux

Publié le 25.07.2016
Aphtes : des ulcères de la bouche ni graves, ni contagieux
©123RF-citalliance

Les aphtes sont des ulcérations douloureuses bénignes (« aphte vulgaire ») qui apparaissent sur les muqueuses de la bouche et guérissent le plus souvent sans traitement. Dans certaines formes qui peuvent aussi toucher l’appareil génital, il faut évoquer une maladie inflammatoire (Behçet, Crohn ou Rectocolite hémorragique).

Aphtes : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
L’aphte banal est aussi appelé « aphte vulgaire »
En cas de survenue répétitive d'aphtes, on parle « d'aphtose » ou de « stomatite aphteuse ».
En cas d’atteinte associée des muqueuses génitales, on parle d’atteinte « bipolaire » avec aphtose buccale et génitale.

Qu'est-ce qu’un aphte ?

Un aphte est une petite ulcération douloureuse qui apparaît sur les muqueuses de la bouche (revêtement intérieur de la bouche).
Le plus souvent, il est situé à l'intérieur des joues, sous ou sur le bord de la langue, il peut également se voir sur les gencives et le palais.
De forme ronde ou ovale, d'un diamètre compris entre 2 et 10 mm, avec un fond de couleur blanchâtre ou jaunâtre et un contour rouge, l'aphte est souvent unique, il peut aussi y en avoir plusieurs qui évoluent simultanément.

Quelles sont les causes des aphtes ?

La plupart du temps, les causes des aphtes de la bouche ne sont pas connues.
Différentes hypothèses sont avancées, comme celle d'une atteinte des vaisseaux de la muqueuse. L'aphte n'est cependant pas dû à une bactérie ou un virus, il ne se transmet pas d'une personne à une autre.
Certains facteurs semblent en favoriser la survenue :
- La fatigue et le stress.
- Les blessures provoquées par un mordillement de la joue, une dent ou un appareil dentaire.
- Les aliments : noix, fromage, agrumes...
- Les médicaments : anti-inflammatoires non stéroïdiens, bêtabloquants...
- Certaines maladies s'accompagnent d'aphtes : carence en fer et en vitamine B12, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, maladie cœliaque, maladie de Behçet...
En cas d’atteinte associée de la bouche et des parties génitales, il faut évoquer une maladie inflammatoire : maladie de Behçet, maladie de Crohn et rectocolite hémorragique (MICI).

DIAGNOSTIC >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit