Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Mal de dos (lombalgie)

    Qu'est-ce la lombalgie ?

    mal au dos

    Le mal de dos (encore appelé dorsalgie ou lombalgie) est l'une des principales causes de consultation médicale. Le lumbago (ou lombalgie aiguë) se manifeste par des douleurs subites et violentes dans le bas du dos (tour de reins) à la suite d’un geste un peu brusque ou lorsqu’on a soulevé une charge lourde.

    Définies comme persistant plus de trois mois en dépit d’un traitement adapté, les lombalgies chroniques diminuent la qualité de vie et favorisent la désinsertion socioprofessionnelle de ceux qui en souffrent. Elles touchent 10 % des patients atteints d’un premier épisode de lombalgie aiguë.

    Quelles sont les causes du mal de dos ?

    Un travail physique éprouvant est susceptible de surcharger le dos et d'entraîner des troubles, mais la sédentarité et le stress constituent également deux causes fréquentes des problèmes de dos. Les douleurs de dos peuvent avoir de très nombreuses origines :

    • les problèmes mécaniques : défauts de posture, tensions musculaires, lésion d’un disque situé entre les vertèbres, arthrose, tassement de vertèbres lié à l’ostéoporose, grossesse, etc.
    • les suites de traumatismes du dos : lésions de la musculature à la suite d’un mouvement violent, fracture de vertèbre ou tassement consécutif à un choc.
    • les problèmes infectieux des articulations vertébrales, des ligaments ou des muscles du dos, ou le zona intercostal (infection d’un nerf par le virus de la varicelle).
    • les irradiations lors de certaines maladies : coliques hépatiques ou néphrétiques, douleur cardiaque (infarctus, angine de poitrine), etc.
    • les douleurs dites « fonctionnelles », par exemple en période de règles.

    Comment prévenir le mal de dos ?

    Lorsque la douleur du dos est due à des problèmes mécaniques ou musculaires, un certain nombre de mesures simples permettent de l’éviter.

    • Tenez-vous droit. Prenez l’habitude de vous accroupir lorsque vous voulez faire quelque chose près du sol, ou lorsque vous soulevez un poids. Si vous devez rester debout longtemps, essayez de surélever un pied (sur un petit tabouret, une boîte de chaussures, etc.).
    • Portez les charges près du corps. Lorsque vous portez un bagage, tenez-le le plus près possible de votre corps. D’une manière générale, évitez de porter des poids de plus de 10 kilos.
    • N’infligez pas de torsions à votre colonne vertébrale. Si vous devez soulever un paquet pour le déplacer d’une courte distance, évitez de pivoter en posture penchée. Accroupissez-vous, soulevez-le en vous aidant de vos jambes tout en gardant le dos droit et, une fois debout, retournez-vous pour vous retrouver face à l’endroit où vous voulez le poser.
    • Adoptez une posture correcte en travaillant. Choisissez un siège soutenant bien le dos et asseyez-vous confortablement, le dos bien droit. Si vous restez assis longtemps, il est judicieux de détendre de temps en temps vos muscles dorsaux en vous levant, en marchant ou en vous étirant.
    • Chaussez-vous convenablement. Les talons hauts entraînent une mauvaise posture et une courbure artificielle de la colonne vertébrale.
    • Dormez confortablement. Un matelas ferme et un sommier correct préviennent les problèmes de dos.
    • Muscler son dos et développer des abdominaux solides déchargent la colonne et ses disques intervertébraux. Il importe de bien l’entraîner par une gymnastique spéciale ou un sport adéquat, telles la natation, la gym douce et la musculation du dos.
    • Perdez du poids. Le surpoids charge la colonne vertébrale et peut ainsi provoquer un mal de dos.
    • Si vous devez effectuer un long trajet en voiture, placez un petit coussin dans le bas de votre dos et modifiez sa position de temps en temps. Arrêtez-vous toutes les deux heures pour faire quelques pas.

    Comment soigne-t-on le mal de dos ?

    Le repos fait partie du traitement du mal de dos. Cependant, attention : l'immobilité complète dans un lit est le plus souvent néfaste et elle ne doit jamais se prolonger plus de trois jours. Pour maintenir sa musculature, il est indispensable de rester mobile tout en respectant les précautions indiquées par son médecin.

    Le traitement varie selon l’origine du mal de dos. Ce peut être, par exemple, de la kinésithérapie pour renforcer la musculature dorsale. L’emploi de médicaments contre les douleurs ou pour détendre les muscles fait souvent partie du traitement. Lorsque les traitements oraux n’ont pas apporté un soulagement suffisant, des injections locales de corticoïdes peuvent être proposées. Dans certains cas, la chirurgie peut s’avérer nécessaire.

    Si une absence d’amélioration est observée après quatre semaines de traitement, le médecin recherche des facteurs prédisposant au passage vers la chronicité : conflits familiaux ou socioprofessionnels, terrain anxieux ou dépressif, etc. Il met en place d’un dispositif de prise en charge global où peuvent collaborer un kinésithérapeute, un ergothérapeute, un psychothérapeute, voire le médecin du travail ou une assistante sociale pour favoriser la réinsertion socioprofessionnelle du patient.

    Sur le même sujet :
    Les enfants souffrent du dos et du cou. L’utilisation excessive d’appareils à écran et les mauvaises postures qui y sont liées sont à l'origine de ces douleurs.
    Un écolier ne devrait pas porter plus de 10% de son poids, il en transporte 20%. Une campagne propose aux élèves du CM1 à la 6ème un bilan gratuit chez le kinésithérapeute.


    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    AINS : acide niflumique

    AINS : acide tiaprofénique

    AINS : alminoprofène

    AINS : diclofénac

    AINS : étodolac

    AINS : flurbiprofène

    AINS : ibuprofène

    AINS : indométacine

    AINS : kétoprofène

    AINS : naproxène

    AINS : sulindac

    AINS : ténoxicam

    Homéopathie

    Médicaments de rhumatologie divers

    Traitements antalgiques locaux : AINS

    Traitements locaux divers


    source : © EurekaSanté par VIDAL
    Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
    Question d’actu
    18h48 - 16/04
    Surtout autour de 25 ans
    18h02 - 16/04
    200 000 avortements par an en...
    18h00 - 16/04
    Multiples infractions à la...
    16h41 - 16/04
    Une durée multipliée par...
    16h40 - 16/04
    Risques de dépression, de...
     
     
    NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

    Bien manger pendant sa grossesse

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.