Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES TRAITEMENTS

    LES MALADIES

    Les poignées d'amour fatiguent le coeur

    Publié le : 3 Septembre 2012 par


    Par Dr Sophie Lemonier
    Pourquoi docteur.fr
    Sophie lemonier

     La bedaine que redoutent tous les hommes serait non seulement inesthétique, mais encore très toxique pour le cœur. 
    Cette nouvelle a de quoi surprendre : la bedaine qui répond aussi au doux nom de poignées d’amour n’aimerait pas le cœur même chez des personnes dont le poids est normal. Et ces sujets seraient plus à risque de problème cardiovasculaire qu’un obèse. En un mot la bedaine augmenterait à elle toute seule le risque de maladie cardiaque.

    Et l’augmentation du risque est importante ?
    Les chercheurs de la célèbre Mayo clinique aux Etats-Unis, qui ont publié ces résultats lors du dernier congrès européen de cardiologie, montrent que  les décès d'origine cardiovasculaire ont été presque 3 fois plus nombreux chez les bedonnants, hommes  ou femmes, que chez ceux qui n’avaient pas d’embonpoint. Alors que la surmortalité des personnes obèses était «seulement» deux fois et demi plus élevée.

    Mais comment expliquer ce phénomène  puisque les obèses ont une quantité totale  de graisse bien plus importante que ceux qui n’ont qu’un simple petit bedon sur le ventre ?
    Le cœur a des raisons que la raison ignore! Et les spécialistes pointent du doigt cette graisse abdominale qui pour eux est bien plus dangereuse que celle du reste du corps ! Regardez les sumos, disent-ils :  ils ne sont pas plus atteints de maladies cardiovasculaires que les autres Japonais ! En effet, la graisse de l’abdomen est très particulière, différente de celle dque l’on retrouve chez les obèses sur les jambes ou les bras . Elle se comporte comme un véritable organe qui secrète des substances nocives en particulier inflammatoires, toxiques pour les vaisseaux. Des substances qui favorisent aussi l’apparition d’un diabète.

    Alors que peut-on y faire ?: adopter les incontournables régime et exercice physique?
    C'est effectivement le duo gagnant : changer son mode alimentaire , manger moins gras et moins sucré et surtout faire régulièrement une activité physique... dès que vous voyez un petit bedon se former sur le ventre. Et ce conseil est tout aussi valable pour les femmes !

     

     

    Référence 
    Congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC-2012/Munich). Pr Francisco Lopez-Jimenez de la Mayo Clinic à Rochester (Minnesota, USA)

     

     

     

     



    Sur le même thème
    Publié le 11 Décembre 2011
    Par Dr Sophie Lemonier
    Publié le 9 Janvier 2012
    Par Dr Sophie Lemonnier
    Proposée dans le cadre d'obésité sévère, la chirurgie bariatrique protége aussi le coeur. Cette technique réduit de manière conséquente le risque d’accident cardiovasculaire et d’attaque...



    maladies sur le meme sujet
    Diabète de type 2 Qu'est-ce que le diabète de type 2 ? Le diabète de type 2 touche essentiellement les personnes de plus de 40 ans, en particulier chez les personnes en surpoids. Les diabétiques de type 2 sécrètent de l’insuline, mais cette hormone agit avec moins...
    Obésité Qu'appelle-t-on obésité ? L’obésité est une forme sévère de surpoids dont le diagnostic se fait par l’intermédiaire du calcul de l’index de masse corporelle (IMC) qui se calcule en divisant le poids (en kg) par le carré de la taille (en mètres). Un IMC...
    Dans la même rubrique
    - Publié le 3 Avril 2014
    - Publié le 18 Février 2014
    - Publié le 3 Janvier 2014
    Question d’actu
    11h37 - 19/09
    Sondage OpinionWay
    11h19 - 19/09
    Etude espagnole
    07h00 - 19/09
    Frottis
    19h25 - 18/09
    Homologation européenne
    18h29 - 18/09
    Augmentation des...
    Nos articulations: bouger plus, manger mieux
    25 septembre 2014 - 19h00 -20h300 Cité des sciences et de l'industrie (Paris) en duplex avec l'amphithéâtre Sem-Numérica (Montbéliard) 
     
     

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.

    Inscrivez-vous a la newsletter
    Recevez tous les samedis matin les meilleures infos de la semaine