Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Accueil > Les MALADIES> Fibromyalgie

    Fibromyalgie

    Qu'est-ce que la fibromyalgie ?

    douleurs partout

    La fibromyalgie est une maladie qui associe des symptômes physiques de type douloureux et des symptômes psychiques :

    • des douleurs musculaires ou articulaires permanentes qui sont le plus souvent aggravées par le stress, le froid, l’humidité et les émotions. Le patient se plaint d’avoir mal partout sans interruption pendant des mois.
    • de la fatigue chronique, en particulier le matin. Cette fatigue peut être le symptôme principal de la maladie. Dans ce cas, on parle plutôt de syndrome de fatigue chronique.
    • des troubles du sommeil parfois liés à un syndrome des jambes sans repos.
    • des symptômes dépressifs ou des troubles anxieux. Ce type de symptômes est quatre fois plus fréquent chez les personnes qui souffrent de fibromyalgie que dans la population générale.
    • une incapacité à effectuer une tâche ou un exercice physique du fait de la douleur musculaire.

    La fibromyalgie touche essentiellement les femmes (80 % des cas) entre 30 et 50 ans. Elle apparaît plus fréquemment autour de la ménopause. Elle semble affecter préférentiellement les personnes de tempérament pessimiste.

    Même s’il ne s’agit pas d’une maladie grave ou mortelle, la fibromyalgie peut être à l’origine d’un handicap sérieux qui limite les activités quotidiennes et professionnelles. Les personnes qui en souffrent tendent à s’isoler socialement et à développer une dépression sévère.

    Les causes de la fibromyalgie

    À ce jour, les causes de la fibromyalgie ne sont pas élucidées. Plusieurs hypothèses ont été évoquées, mais elles demandent à être validées expérimentalement.

    La fibromyalgie pourrait être le signe d’un dysfonctionnement au niveau des zones du cerveau chargées de percevoir et d’analyser la douleur. Des chercheurs ont également suggéré qu’elle pourrait trouver son origine dans une activation permanente du système qui nous permet de réagir au stress.

    D’autres scientifiques pensent que les troubles du sommeil observés dans ce syndrome sont présents avant l’apparition des symptômes douloureux et pourraient en être la cause. En effet, le manque de sommeil réparateur entraîne des troubles dépressifs et une plus grande sensibilité à la douleur.

    Enfin, il semble que la fibromyalgie puisse apparaître à la suite d’un traumatisme psychique ou d’une infection sévère.

    Comment diagnostique-t-on la fibromyalgie ?

    Lorsqu’il suspecte une fibromyalgie, le médecin recherche un ensemble de symptômes qui doivent être présents pour confirmer ce diagnostic :

    • une douleur diffuse répartie sur l’ensemble du corps (à droite et à gauche, au-dessus et en dessous des hanches) et qui dure depuis plus de trois mois ;
    • une douleur au niveau de la colonne vertébrale ;
    • une douleur à la pression de dix-huit points du corps bien définis (au niveau du cou, des épaules, du dos, des hanches, du creux des reins, du creux des coudes, etc.). Pour pouvoir poser un diagnostic de fibromyalgie, onze ou plus de ces dix-huit points doivent être anormalement sensibles à la pression d’un doigt.

    Les médicaments de la fibromyalgie

    Il n’existe pas de traitements propres à la fibromyalgie. Les médicaments qui sont parfois prescrits sont destinés à soulager les symptômes sans agir sur la cause de la maladie qui demeure inconnue. Parmi ces médicaments, on trouve :

    • certains médicaments antalgiques : la plupart des médicaments contre la douleur restent sans effet pour soulager la fibromyalgie. Seul le tramadol semble parfois diminuer la douleur, mais ses effets indésirables en limitent l’usage.
    • certains médicaments antidépresseurs : les médicaments contre la dépression de la famille des imipraminiques soulagent la douleur chez certains patients, mais leurs effets semblent s’estomper après quelques mois.
    • certains médicaments antiépileptiques : la gabapentine et la prégabaline sont les substances destinées à soigner l’épilepsie qui ont montré le plus d’intérêt dans le traitement de la fibromyalgie. Leurs effets indésirables sont néanmoins parfois difficiles à supporter à long terme.
    • les médicaments des troubles du sommeil : le manque de sommeil réparateur étant un élément caractéristique de la fibromyalgie, ces médicaments peuvent apporter un soulagement et une amélioration des symptômes. Certains médecins prescrivent également des médicaments à base de magnésium pour améliorer le sommeil et la relaxation musculaire.

    Les autres types de traitement de la fibromyalgie

    Certaines études cliniques ont montré que certains traitements non-médicamenteux pourraient aider les personnes atteintes de fibromyalgie : l’hypnothérapie, les psychothérapies comportementales et cognitives ainsi que le biofeedback (une technique où le patient apprend à reconnaître les indicateurs de la relaxation, à en prendre conscience et à influer mentalement sur l’état de son corps).

    L’exercice physique, lorsqu’il est toléré, semble également pouvoir soulager la fatigue : gymnastique aquatique et tai chi chuan ont été étudiés avec un relatif succès.

    Sur le même sujet :
    Pour la première fois, des chercheurs américains ont mis en évidence un mécanisme qui expliquerait certains cas de fibromyalgie, une maladie encore très mal comprise.

    source : © EurekaSanté par VIDAL
    Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
    Question d’actu
    19h16 - 24/04
    Etude européenne
    18h25 - 24/04
    Amputation, troubles...
    17h15 - 24/04
    17h13 - 24/04
    Disponible sur mesvaccins.net...
    16h57 - 24/04
    En campagne et en zone...
     
     
    NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

    Bien manger pendant sa grossesse

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.