Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Fatigué après les vacances

    Publié le : 17 Août 2012 par


    Par Dr Jean-François Lemoine
    Pourquoi docteur.fr
    Dr Jean-François Lemoine

    Certains reviennent de vacances crevés, épuisés, fatigués. A partir de quand cet état doit-il inquiéter ? En un mot, où se situe la limite entre la fatigue pathologique et la fatigue normale?
    Le normal, c’est après un exercice physique, une nuit courte, ce qui peut pour certains résumer les vacances. Mais, dans tous ces cas, quelques bonnes nuits de sommeil doivent redonner tonus et entrain. Cette fatigue correspond à un signal d’alarme de l’organisme qui signifie qu’il n’arrive plus à « assurer » et qu’il a besoin de se reconstituer. 
    Mais si la fatigue ne cède pas au repos, si elle persiste, si on se réveille le matin épuisé, s’il est impossible de se concentrer, elle n’est pas  normale et doit être confiée à un médecin. Un bon examen clinique, une analyse de sang permettent d’étiqueter la grande majorité de ces fatigues. Une carence en fer, des apnées du sommeil ; tout simplement la croissance à l’adolescence ou encore la ménopause, sont parmi les causes fréquemment retrouvées avant de penser à des maladies plus graves. Le stress peut aussi être en cause: en effet, si les situations stressantes se répètent et durent, l’organisme mobilise sans cesse ses réserves pour faire face et finit par s’épuiser. Ce qui peut être le cas chez ceux qui redoutent de reprendre le train-train quotidien.
    Certes, de multiples maladies s’accompagnent de fatigue, mais à tel point que l’on peut dire que toutes comptent la fatigue parmi leurs symptômes. C’est d’ailleurs la plainte que le médecin entends le plus fréquemment.

    Donc si votre fatigue persiste au delà de 15 jours, il faut consulter et ne pas la mettre sur le dos  du stress ou de la saison.

    Si votre médecin, après un certain  nombre d’examens de contrôle ne trouve rien, les avis sont assez unanimes : il suffit de revoir son hygiène de vie pour retrouver la forme, c’est-à-dire appliquer le credo des médecins : « dormir suffisamment, manger correctement et se remuer longuement ». Le tout avec, ou sans vitamines ? Tout le monde n’est pas d’accord, mais un petite cure de vitamine C, l’antifatigue par excellence, de vitamines du groupe B, pour le tonus et le système nerveux et d’oligoéléments, ne sera pas bien coûteuse et  ne pourra que vous aider à refaire surface, surtout au cours des changements de saison. 





    Dans la même rubrique
    - Publié le 3 Avril 2014
    - Publié le 18 Février 2014
    - Publié le 3 Janvier 2014
    Question d’actu
    18h55 - 17/04
    Congrès Francophone...
    18h32 - 17/04
    Le 1er malade identifié
    17h56 - 17/04
    Appel à témoin
    16h28 - 17/04
    Il échappe à la chirurgie
    15h34 - 17/04
    Moustique transgénique «...
     
     

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.