Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Diarrhée et gastro-entérite de l’enfant

    Quels sont les symptômes de la diarrhée chez l'enfant ?

    fille malade

    La diarrhée est une évacuation inhabituellement fréquente de selles liquides de couleur variée (vertes, noires, jaunes, etc.). On y trouve parfois des restes d’aliments non digérés. Les selles contiennent parfois des glaires et du sang. Une forte diarrhée peut être accompagnée de fièvre et de douleurs abdominales.

    Quelles sont les complications éventuelles des diarrhées chez l'enfant ?

    Chez le nourrisson, une diarrhée abondante peut rapidement provoquer une déshydratation et une perte de sels minéraux. Chez le petit enfant, la déshydratation sévère se manifeste par une grande fatigue, des yeux creux et cernés, une perte de poids et des troubles psychiques (désorientation, torpeur, somnolence anormale, etc.). Dans le cas d’une diarrhée chronique, l’état général de l’enfant se détériore progressivement et s’accompagne d’un amaigrissement important.

    Les causes de la diarrhée chez l'enfant

    Les causes les plus courantes de la diarrhée sont :

    • le plus souvent, une infection par des virus (comme les gastro-entérites à rotavirus), parfois par des bactéries, des parasites ou, plus rarement, par des champignons microscopiques.
    • une intoxication alimentaire à partir d’aliments avariés.
    • une intolérance vis-à-vis de certains aliments (par exemple, ceux contenant du lactose ou du gluten) ou encore une allergie alimentaire.

    Lorsqu’un enfant fait ses dents avec difficultés, ou lors d’otites ou de rhinopharyngites, il peut parfois souffrir brièvement de diarrhée.

    Que faire en cas de diarrhée chez un enfant ?

    Ce que vous pouvez faire en cas de diarrhée chez un enfant

    • Dès les premiers signes de diarrhée, pesez votre bébé. Cette mesure de base permettra de dépister et d’évaluer une éventuelle déshydratation.
    • Si les premiers signes de diarrhée sont modestes (les selles sont un peu plus liquides que d’habitude), continuez son alimentation habituelle et surveillez l’évolution de la diarrhée.
    • Si la diarrhée est aiguë, compensez les pertes en eau et en sels minéraux avec des boissons contenant du sel et du sucre : les solutés de réhydratation. Il ne faut jamais réhydrater un enfant avec de l’eau pure, car il pourrait mal le tolérer.

    Chez le nourrisson : cessez de lui donner du lait (sauf si vous l’allaitez) et donnez-lui seulement des solutés de réhydratation à volonté pendant six heures. Vous pouvez ensuite utiliser un lait sans lactose pendant quelques jours.

    Chez l’enfant plus grand : veillez à ce qu’il boive suffisamment (boissons sucrées, bouillons de légumes, jus de pomme ou solutés de réhydratation). Évitez certains aliments difficiles à digérer (lait, légumes verts, viandes, fruits acides, par exemple). Proposez-lui des aliments antidiarrhéiques : riz (ou eau de riz), pommes râpées ou en compote, bananes, gelée ou compote de coing, ou pain grillé. Lorsque la diarrhée cesse, réintroduisez les aliments habituels progressivement, en trois à quatre jours.

    Limitez-vous aux médicaments prescrits par votre médecin. Chez les enfants, mieux vaut ne JAMAIS utiliser les médicaments destinés à arrêter la diarrhée et disponibles sans ordonnance.

    Quand faut-il consulter un médecin en cas de diarrhée de l'enfant ?

    Consultez un médecin dans la journée :

    • dans tous les cas, lorsqu'il s'agit d'un bébé de moins de trois mois.
    • si votre bébé vomit de manière répétée et ne boit plus.
    • si votre enfant ne mange plus et ne boit plus.
    • s'il présente des signes de déshydratation.
    • si la diarrhée persiste plus de deux jours.
    • si elle s'accompagne d'une forte fièvre.
    • si les selles contiennent des glaires ou du sang.

    Consultez un médecin dans les jours qui viennent :

    • si vous ou votre enfant revenez d'un pays tropical.

    La prévention des diarrhées de l'enfant

    Deux vaccins (Rotarix et Rotateq) sont disponibles contre les virus responsables de gastro-entérite aiguë chez l’enfant (rotavirus). Le coût de ces vaccins (environ 140 euros pour une vaccination complète) n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie.

    Les traitements de la diarrhée de l'enfant

    Lorsqu’un enfant souffre de diarrhée, le plus important est d’éviter la déshydratation et la perte de sels minéraux. Il existe en pharmacie des solutés de réhydratation équilibrés et adaptés aux besoins des nourrissons. La solution préparée doit être conservée au réfrigérateur vingt-quatre heures au plus. On peut l’administrer froide car cela calme les vomissements. Attention, avant l’âge de dix-huit mois, tous les autres types de boisson (eau nature ou sucrée, sodas à base de cola, ou autres) sont inadaptés.

    Les traitements antidiarrhéiques médicamenteux peuvent inclure :

    • du paracétamol en cas de fièvre,
    • parfois, des médicaments antispasmodiques pour calmer les douleurs abdominales,
    • l'utilisation des antidiarrhéiques (antisécrétoires intestinaux ou ralentisseurs du transit) n'est pas systématique.

    Les antibiotiques ne sont utiles que dans le traitement des gastro-entérites d’origine bactérienne. Par ailleurs, dans le cas des diarrhées dues à des bactéries, il existe une substance qui protège la muqueuse digestive et aurait la capacité de fixer les toxines bactériennes : la diosmectite (une argile).

    Sur le même sujet :
    Les diarrhées ne sont pas une fatalité. Des traitements existent et sont très bon marché. Un meilleur accès à la de réhydratation orale pourrait sauver 20000 enfants, ont évalué des chercheurs. 
    Alors que le Haut comité de santé publique vient de préconiser la vaccination des nourrissons de moins de 6 mois contre les rotavirus, le prix demeure un dernier obstacle.
    Le million de familles qui possèdent un reptile doivent être conscientes des risques que présentent ces animaux pour les jeunes enfants. L'Institut de Veille sanitaire appelle à la prudence.
    L'Institut de Veille Sanitaire appelle les propriétaires de reptiles à la prudence. Les enfants sont très sensibles à la salmonellose, transmise par ces animaux.
    Les chips épicées et pimentées provoquent des troubles d’estomac chez les jeunes américains. De plus en plus d’enfants sont admis à l’hôpital.
    Alors que les autorités de santé ne recommandent pas la vaccination contre le rotavirus responsable de la majorité des gastro-entérites virales, deux Sociétés savantes demandent que cet avis soit reconsidéré.


    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    Vaccins : gastroentérites à rotavirus

    Antidiarrhéiques : antisécrétoires intestinaux

    Antidiarrhéiques : ralentisseurs du transit intestinal

    Antidiarrhéiques : antiseptiques intestinaux

    Antidiarrhéiques : substances d'origine microbienne

    Antidiarrhéiques : argile

    Autres antidiarrhéiques

    Charbon + autre substance

    Réhydratation en cas de diarrhées (nourrisson et enfant)


      source : © EurekaSanté par VIDAL
      Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
      Question d’actu
      19h10 - 23/04
      Position dans la voiture
      18h15 - 23/04
      Déception amoureuse, échec...
      17h37 - 23/04
      Pilons de poulet, épis de...
      16h25 - 23/04
      Autorisé aux Etats-Unis
      13h53 - 23/04
      Une hormone impliquée
       
       

      Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
      Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
      Vérifiez ici.