Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Croûtes de lait (dermite séborrhéique)

    Quels sont les symptômes des croûtes de lait ?

    Les croûtes de lait (également appelées dermite ou dermatite séborrhéique) surviennent fréquemment chez les enfants au cours des premiers mois. Les croûtes de lait apparaissent sur le cuir chevelu et parfois sur le visage. Elles forment des plaques d’épaisseur variable, le plus souvent blanchâtres, parfois jaunâtres, grisâtres ou brunâtres. Ces plaques, d’aspect plus ou moins gras, adhèrent fortement à la peau. Parfois, elles s’étendent et se rejoignent jusqu’à former une sorte de carapace écailleuse sur le cuir chevelu.

    Quelles sont les complications des croûtes de lait ?

    Les croûtes de lait ne sont ni graves ni même gênantes pour l’enfant, mais elles sont inesthétiques et peuvent persister des mois. Elles peuvent être infectées par des bactéries ou des levures (Candida). Les croûtes s’étendent parfois au reste du corps, avec un aspect plus rouge.

    Quelles sont les causes des croûtes de lait ?

    Chez les enfants présentant des croûtes de lait, le cuir chevelu produit du sébum (la substance grasse qui protège la peau du dessèchement) en excès. Les cellules mortes de la peau restent agglomérées dans le sébum jusqu’à former des croûtes. Leur apparition est parfois favorisée par l’usage de produits de toilette mal adaptés à la fragilité de la peau d’un bébé. L’irritation répétée de la peau est alors à l’origine de la sécrétion excessive de sébum : on parle de dermite séborrhéique.

    Comment prévenir les croûtes de lait ?

    • Lavez la tête de votre bébé tous les jours avec un shampooing doux.
    • N’utilisez que des produits de toilette spécifiquement conçus pour les bébés. Préférez ceux qui sont hypoallergéniques.

    Comment réagir en cas de croûtes de lait ?

    • Chaque soir, lavez la tête de votre enfant avec un shampooing doux.
    • Appliquez ensuite sur son cuir chevelu un peu de vaseline pour ramollir les croûtes et faciliter leur élimination. Massez doucement et laissez en place toute la nuit.
    • Le lendemain matin, lavez la tête de votre enfant avec un shampooing doux. Brossez ensuite ses cheveux avec une petite brosse en poils de soie pour enlever délicatement les croûtes.
    • Répétez ces opérations chaque jour. Les croûtes disparaissent habituellement en quelques jours ou quelques semaines.

    On trouve également en pharmacie des produits d’hygiène qui régulent les sécrétions de la peau (propriétés kératorégulatrices) ou l’hydratent. Ils sont destinés à éliminer les croûtes de lait.

    Quand faut-il consulter un médecin en cas de croûtes de lait ?

    Consultez un médecin dans les jours qui viennent :

    • si les traitements ne suffisent pas à faire disparaître ces croûtes en quelques semaines.
    • si les croûtes s'étendent au reste du corps ou si les fesses de l'enfant deviennent rouges.
    • si les croûtes s'infectent.

    Que fait le médecin en cas de croûtes de lait ?

    Lorsqu’un nourrisson présente une dermite séborrhéique, le médecin prescrit éventuellement une crème ou une pommade anti-inflammatoire, antiseptique et antimycosique, à laquelle il ajoutera peut-être un antibiotique local. Ce traitement favorise l’élimination des croûtes et empêche l’infection.



    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    Produits de soins pour bébés - Soin des croûtes de lait


      source : © EurekaSanté par VIDAL
      Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
      Question d’actu
      16h25 - 23/04
      Autorisé aux Etats-Unis
      13h53 - 23/04
      Une hormone impliquée
      13h20 - 23/04
      Maladies cardiovasculaires
      11h59 - 23/04
      Papillomavirus, rougeole
      11h11 - 23/04
      Calendrier vaccinal 2014
       
       

      Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
      Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
      Vérifiez ici.