Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Coup de soleil (érythème solaire)

    Quels sont les symptômes du coup de soleil ?

    coup de soleil

    Le coup de soleil (érythème solaire) est une brûlure de la peau causée par les rayons ultraviolets du soleil (ou d’une lampe solaire UV dans un centre de bronzage). Le coup de soleil se manifeste par une rougeur et une congestion de la peau. Des cloques apparaissent dans les cas plus graves. La peau fait mal, tire et démange. Au bout de quelques jours, le coup de soleil disparaît et l’épiderme commence à peler.

    Certains médicaments favorisent les coups de soleil, même lors d’une faible exposition. On parle alors de photosensibilisation due à un médicament.

    Qu'est-ce que l'allergie au soleil (ou lucite estivale) ?

    La lucite estivale est une réaction locale, sous la forme de petits boutons et de plaques rouges sur les parties exposées, sauf sur le visage, accompagnée d’importantes démangeaisons. Pour éviter la lucite estivale, portez des vêtements qui vous protègeront du soleil ou un écran solaire d’un facteur de protection solaire (FPS) supérieur ou égal à 25.

    Quelles sont les complications éventuelles du coup de soleil ?

    • Dans les cas plus graves, surtout si des bulles apparaissent, le coup de soleil peut provoquer une insolation avec de la fièvre, des nausées et un œdème de la peau.
    • Les coups de soleil répétés accélèrent le vieillissement de la peau. Celle-ci se dessèche et se ride plus rapidement.
    • L’exposition excessive au soleil, en particulier pendant l’enfance, favorise l’apparition de cancers de la peau au cours de la vie.

    Comment prévenir les coups de soleil ?

    N’oubliez pas qu’un coup de soleil peut survenir même sans exposition directe : le rayonnement solaire est réfléchi par l’eau, bien sûr, mais surtout par le sable et encore plus la neige. Un ciel nuageux laisse aussi passer les UVB et un coup de soleil est possible. La meilleure prévention consiste donc à prendre quelques précautions : s’exposer progressivement au soleil, en évitant les heures les plus chaudes (entre 11 et 16 heures), choisir des produits solaires adaptés et bien respecter leur fréquence d’application.

    La meilleure protection contre le soleil est vestimentaire. Mettez dans vos valises des vêtements longs, amples et perméables à la transpiration (coton, lin et tissus non synthétiques). Portez des chapeaux à bords larges et des chaussures pour éviter de marcher pieds nus sur le sol brûlant.

    Quels compléments alimentaires pour prévenir les coups de soleil ?

    Les compléments alimentaires proposés dans le cadre de la préparation au bronzage visent à lutter contre les dommages provoqués par les UV sur les cellules de la peau et à améliorer l’hydratation de la peau. La protection contre les coups de soleils assurée par les caroténoïdes, les autres substances antioxydantes, ou encore les acides gras essentiels (oméga-3 et oméga-6) n’est que faiblement démontrée. En conséquence, en 2012, les autorités sanitaires européennes ont interdit aux compléments alimentaires contenant des caroténoïdes (lycopène, bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine), du sélénium ou des acides gras oméga-3 de prétendre protéger la peau contre les UV.

    Comment choisir un écran solaire ?

    Il est parfois difficile de se repérer parmi les étiquetages des produits solaires. Choisissez des produits offrant à la fois une protection contre les ultraviolets de type B (UVB, plutôt responsables des coups de soleil) et ceux de type A (UVA, plutôt responsables du vieillissement cutané et des cancers) et qui résistent à l’eau. Ensuite, le principal critère de choix doit être le facteur de protection solaire (FPS) du produit, selon votre phototype et votre destination.

    N'hésitez pas à appliquer généreusement votre protection solaire ou choisissez un produit à FPS très élevé. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

    Que faire en cas de coup de soleil ?

    • Prenez une douche ou un bain froid pour rafraîchir la peau pendant une quinzaine de minutes, à condition de n’avoir ni fièvre ni frissons.
    • Buvez suffisamment pour lutter contre la déshydratation.
    • Prenez un médicament antalgique en cas de fortes douleurs.

    Quand faut-il consulter un médecin en cas de coup de soleil ?

    Consultez un médecin dans la journée :

    • si l'état général se détériore (hébétude, malaise, évanouissement, par exemple).
    • si une fièvre ou des maux de tête intenses se déclarent.
    • si des bulles de grande dimension se forment.

    Consultez un médecin dans les jours qui viennent :

    • si des cloques crevées s'infectent.
    • si les douleurs dans les zones brûlées deviennent trop vives.
    • si l'intensité du coup de soleil est disproportionnée par rapport à l'exposition reçue.

    Comment soigner un coup de soleil ?

    Des préparations contenant de l’hydrocortisone, un dermocorticoïde d’activité faible, sont en vente libre pour soulager les coups de soleil peu étendus. Elles ne doivent pas être utilisées plus de trois jours de suite. L’application de topiques protecteurs peut également avoir un effet calmant bénéfique. Attention, le soulagement apporté par les traitements locaux ne doit pas conduire à de nouvelles expositions intempestives !

    Sur le même sujet :
    Une équipe de chercheurs américains vient d’identifier TRPV4, la molécule responsable de la douleur ressentie en cas de coup de soleil. Une piste pour améliorer l’efficacité des crèmes solaires.


    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    Dermocorticoïdes

    Protecteurs cutanés

    Antipaludiques : chloroquine

    Antipaludiques : hydroxychloroquine

    Photoprotecteurs


    source : © EurekaSanté par VIDAL
    Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
    Question d’actu
    19h23 - 18/04
    Industrie pharmaceutique
    18h03 - 18/04
    Une étude menée sur 6...
    17h20 - 18/04
    8000 enfants suivis pendant...
    16h05 - 18/04
    Risque de kératite sévère
    16h01 - 18/04
    Le couple porte plainte
     
     
    NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

    Bien manger pendant sa grossesse

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.