Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES TRAITEMENTS

    LES MALADIES

    Journée de prévention du mélanome

    Cancer de la peau : les dermatologues font du dépistage à distance

    par
    |
    Publié le 21 Mai 2014
    A l’occasion de la journée de prévention des cancers cutanés, des consultations de télé-dermatologie sont proposées aux adhérents de la mutuelle sociale agricole, au sein des déserts médicaux.
    Cancer de la peau : les dermatologues font du dépistage à distance
    JS EVRARD/SIPA

    La lutte contre les déserts médicaux s’empare des nouvelles technologies. A l’occasion de la journée de prévention et de dépistage des cancers de la peau, ce 22 mai, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ouvre, en partenariat avec le Syndicat national des dermato-vénérologues (SNDV) des centres de télé-dermatologie. L’objectif : dépister le mélanome au sein d’une population très exposée au risque.

     

    Des médecins formés au dépistage

    A la caisse centrale de la MSA, à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), « la température sera à 39,5°C », plaisante le Dr Hervé Treppoz, médecin en santé publique à la MSA. C’est ici que se trouve le plateau technique de dermatologues qui analyseront des clichés venus de toute la France. Le jour venu, ils seront une dizaine à scruter des photographies de lésions suspectes à la recherche de tumeurs. Dans les centres en région, des médecins conseil ou des médecins du travail de la MSA accueillent les adhérents. Tous volontaires, ils ont reçu une formation et un équipement (smartphone et dermoscope) pour examiner la peau et repérer les lésions à risque. Le Dr Gérard Bernadac, médecin du travail, participe pour la deuxième année à cette opération.

     

    Dr Gérard Bernadac, médecin du travail à Béziers (Hérault) : « On observe l'ensemble des lésions : le cuir chevelu, les aisselles, le cou, derrière les oreilles, les plis interstitiels... »

     

    5 mélanomes détectés en 2013

    A Bagnolet, les tâches sont réparties avec précision. Un coordinateur assure la liaison entre les dermatologues et deux « opérateurs » transfèrent les photographies selon les disponibilités. En 2013, environ 18 000 dossiers ont été traités, 5 mélanomes détectés. Cette initiative permet aux populations rurales d’accéder à un premier avis plus rapidement. Mais elle demande une réelle rigueur de la part des dermatologues, comme l’explique le Dr Georges Reuter, vice-président du SNDV, qui fera partie du pool de dermatologues. Eux aussi ont reçu une formation spécifique, notamment pour déterminer si les clichés sont suffisamment nets pour une analyse. Et comme en consultation directe, ils appliquent la méthode ABCDE (Asymétrie, Bords irréguliers, Couleur non homogène, Diamètre en hausse, Evolution) pour examiner les grains de beauté.

     

    Dr Georges Reuter, vice-président du syndicats des dermatologues : « Les lésions malignes présentent un certain désordre, ont des asymétries, des disparités de couleur... »

     

    « Des délais courts »

    Les centres de télé-dermatologie, dont la liste est disponible sur le site du SNDV, se situent dans des déserts médicaux. « La population rurale a des difficultés à accéder à une consultation de dermatologie dans des délais courts », déplore le Dr Treppoz. « La télé-dermatologie est une réponse aux délais dans la prise en charge des lésions cutanées. » C’est d’autant plus important que les travailleurs du secteur agricole, cible clé de cette campagne, sont très exposés au risque de cancer cutané, notamment de mélanome.

     

    Dr Hervé Treppoz, médecin de santé publique à la MSA : « La profession agricole est exposée au soleil à toute heure. On attire donc leur attention sur ce risque et les mesures à prendre. »

     

    Comment prévenir le mélanome ?

    Certains phototypes (cheveux blonds ou roux, peaux claires ou très claires) et certaines professions (agriculteurs, travailleurs en extérieur, routiers…) sont plus exposés au risque de cancer cutané. Il est possible d’agir en prévention.

    Pour cela, plusieurs mesures simples sont préconisées par le syndicat national des dermatologues-vénérologues : éviter le soleil entre 12 h et 16 h, rechercher l’ombre autant que possible, se couvrir à l’aide de vêtements, chapeau et lunettes ou de crème solaire à indice élevé. Le syndicat rappelle l’importance de protéger les enfants et leur apprendre comment se protéger, et surtout d’éviter les cabines de bronzage à UV.

     

    La télé-dermatologie n’est pas le seul volet de cette journée de prévention et de dépistage des cancers de la peau. Les personnes qui n’adhèrent pas à la MSA pourront se rendre dans 300 centres de dépistage sur le territoire français. Des consultations de dermatologie seront proposées à tous. La liste des centres peut être consultée sur le site du SNDV, via l’application SoleilRisk, ou en appelant au numéro vert 0800 11 2014 (appel gratuit depuis un poste fixe).



    maladies sur le meme sujet
    Mélanome (cancer de la peau) Qu'appelle-t-on mélanome ? Les mélanomes sont des tumeurs cancéreuses qui se forment à partir des cellules responsables de la coloration de la peau. Les mélanomes représentent 10 % des cancers de la peau mais ils sont les plus...
    Question d’actu
    19h45 - 21/12
    Marché, grande surface,...
    19h44 - 21/12
    Tests immunologiques
    19h44 - 21/12
    En Moselle
    19h40 - 21/12
    Généralistes, urgentistes,...
    19h31 - 21/12
    Trafic routier et aérien
     
     

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.

    Inscrivez-vous a la newsletter
    Recevez tous les samedis matin les meilleures infos de la semaine