Samedi 18 avril 2015

Partager
0
1
0
Noter cet article
1 2 3 4 5
Newsletter
>
>
Cancer : le traitement à la carte à portée de main
Etude française SHIVA

Cancer : le traitement à la carte à portée de main

Présenté au congrès européen de cancérologie, le 1er essai qui compare thérapies ciblées et traitements standards montre que le réalisation de la carte génétique tumorale est sûre et faisable.
JAUBERT/SIPA
Publié le
A A

Après l'ère des chimiothérapies standards, la cancérologie entre ces dernières années dans celle de la médecine personnalisée. En effet, les spécialistes sont unanimes, chaque individu est unique et de ce fait, chaque tumeur cancéreuse a elle aussi des particularités dont il faut tenir compte. D’autant qu’il semble que ces stratégies personnalisées de prise en charge des patients atteints de cancer sont sûres et faisables en pratique clinique. C’est en tout en cas ce que révèlent les premiers résultats de l’essai français SHIVA qui a pour objectif de trouver un « traitement à la carte » à des patients en échec thérapeutique, en se basant uniquement sur le profil moléculaire de leur tumeur. Des résultats qui vont être présentés par le Dr Christophe Le Tourneau qui dirige cette étude originale, lors du congrès européen du cancer qui s’ouvre ce vendredi 27 septembre à Amsterdam.

 

Ecoutez le Dr Christophe Le Tourneau, oncologue à l’Institut Curie : « Dans SHIVA on réalise la carte génétique tumorale de patients en échec thérapeutique. Ensuite un patient avec un cancer de la gorge peut recevoir une thérapie ciblée pour le cancer du rein. »

 

Lancé en octobre 2012, l’essai SHIVA a déjà inclus plus de 360 patients dans sept centres français. Promue et financée par l’institut Curie, cette étude vise donc à démontrer l’intérêt de la prise en charge ciblée du cancer en prescrivant un traitement en fonction du profil biologique et non plus en fonction de la localisation du cancer sur un organe en particulier. L’objectif de SHIVA n’est pas de mettre au point de nouveaux médicaments, mais plutôt d’utiliser les molécules déjà existantes appelées thérapies ciblées. Il en existe actuellement plus d’une vingtaine, déjà utilisées en pratique courante, mais uniquement pour certains cancers pour lesquels une anomalie moléculaire a déjà été identifiée. Dans l'étude SHIVA, l'objectif sera de mesurer la survie des patients sans progression de leur cancer, en comparant ceux sous thérapies ciblées - sans tenir compte du type de tumeur - par rapport à ceux sous chimiothérapie standard. L’objectif final étant de savoir si les pratiques actuelles méritent d’être changées en faveur de cette médecine personnalisé.

 

Ecoutez le Dr Christophe Le Tourneau : «  Pour l’instant 360 patient ont été inclus, 70 sont en cours de traitement. Nous avons l’objectif de traiter 200 patients et les résultats d’efficacité seront disponibles au maximum en 2016 »

 

D’ores et déjà, les premiers résultats de faisabilité de cette étude existent et seront donc présentés au congrès européen du cancer. Sur 100 patients, ces équipes françaises sont déjà parvenus à montrer que c’est faisable, sûr et dans un temps compatible avec la prise en charge. Sur les 100 premiers patients, la biopsie a pu être réalisée pour 95 d’entre eux. La réalisation de la carte génétique tumorale de ces derniers a permis de déceler une anomalie moléculaire ciblable par un traitement ciblé déjà sur le marché dans 40% des cas.

 

Ecoutez le Dr Christophe Le Tourneau : « Déjà c’est faisable! Faire cette biopsie est faisable sans induire de complications trop importantes pour le patient. Et on peut le faire en moins de 4 semaines ce qui est déjà une prouesse. » 

     

LIENS SUR LE MÊME THÈME
NOUS VOUS RECOMMANDONS
EN DIRECT
1 sur 5

ENQUÊTES Enquêtes

avec Enquêtes
SANTÉTV
CONGRÈS Congrès
Image Application Pourquoi Docteur