Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    La justice enquête

    Aphrodisiaque mais dangereux pour la santé

    Publié le 17 Août 2013
    Vendu librement  sur internet comme un complément alimentaire, un aphrodisiaque contiendrait  une molécule entrant dans la composition de médicaments contre les troubles de l'érection. La justice mène l'enquête.
    Aphrodisiaque mais dangereux pour la santé
    REX/SIPA

    Des gélules pour stimuler l’activité sexuelle vendues à des milliers d’exemplaires, une enquête de la justice sur leur composition exacte, une alerte donnée par le roi du porno français, l’affaire des aphrodisiaques « Start up for him » prend une tournure sanitaire inquiétante.
    Vendues en France jusqu’en 2011 comme de simples compléments alimentaires naturels, ces boosters sexuels contiendraient en fait du tadalafil, une molécule puissante utilisée dans les troubles de l’érection. Elle entre dans la composition de médicaments, comme le Cialis, délivrés sur ordonnance, avec  un contrôle médical strict et des contre-indications bien identifiées, chez les personnes cardiaques, par exemple.

    Selon des informations du Parisien, le pôle santé publique de Paris  mène depuis plusieurs mois une enquête pour tromperie aggravée sur cette pilule censée augmenter et prolonger leurs performances sexuelles.

    Mais l’affaire remonte en 2011 avec l’alerte donnée par Marc Dorcel. Celui qui règne en France sur l’entreprise du charme et du porno  commercialise sur ses sites, comme beaucoup d’autres, l’aphrodisiaque Start up for him. Mais contrairement aux affirmations de la société suisse qui fournit ces produits,, Marc Dorcel fait procéder à des tests et s’aperçoit ces gélules ne sont pas 100% naturelles mais contiennent du tadalafil. 

    D’autres analyses confirment la présence de cette molécule. L’entrepreneur retire tous ses lots de la vente en ligne et dans ses magasins. L’importation et la commercialisation du produit sont aussitôt interdites. Mais ils suffit de taper le nom sur internet pour s’apercevoir le commerce de cette molécule est toujours florissant.
    Du coup, la société suisse est dans le collimateur des autorités.Une instruction est ouverte depuis 2012 pour "escroquerie en bande organisée", "exercice illégal de la profession de pharmacien" ou encore "tromperie sur une marchandise présentant un danger pour la santé humaine".





    Question d’actu
    19h23 - 18/04
    Industrie pharmaceutique
    18h03 - 18/04
    Une étude menée sur 6...
    17h20 - 18/04
    8000 enfants suivis pendant...
    16h05 - 18/04
    Risque de kératite sévère
    16h01 - 18/04
    Le couple porte plainte
     
     
    NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

    Les secrets du régime méditerranéen

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.