Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Angine de poitrine (Angor)

    Qu'est-ce que l'angine de poitrine ?

    crise d'angine de poitrine

    Lorsque les artères qui alimentent le cœur se bouchent du fait de dépôts de cholestérol, leur diamètre diminue peu à peu, réduisant l'apport en oxygène. Les efforts, qui augmentent les besoins en oxygène du cœur, provoquent alors des douleurs dans la poitrine car le muscle cardiaque peine à effectuer son travail. Ce sont les crises d'angine de poitrine (ou angor).

    Le plus souvent, une oxygénation insuffisante du cœur se traduit par une douleur située à l'arrière du sternum, au centre de la poitrine. La douleur peut irradier le long du bras gauche, mais aussi dans le dos, sur les côtés, en haut du ventre, dans le bras droit, la nuque, la mâchoire ou même les dents. Elle est sourde et évoque une lourdeur ou une sensation d'oppression. Une douleur qui survient et disparaît en moins de quelques secondes est rarement causée par l'angine de poitrine.

    Quelles sont les complications de l'angine de poitrine ?

    Lorsque la privation d'oxygène est suffisamment grave pour entraîner la mort par asphyxie d'un grand nombre de cellules du cœur, on parle d'infarctus du myocarde (la "crise cardiaque"). Dans la moitié des cas environ, l’infarctus du myocarde est précédé de crises d’angine de poitrine.

    Les causes de l'angine de poitrine

    Le risque d'angor est plus important chez les personnes qui souffrent de diabète, d'excès de cholestérol (les dépôts de cholestérol bouchent les artères), d'hypertension artérielle ou d'obésité. Les fumeurs sont également plus exposés à l'angine de poitrine. Certaines crises d'angor sont attribuables à des spasmes des artères coronaires qui entraînent une constriction suffisante pour diminuer le débit sanguin dans ces vaisseaux.

    L'angine de poitrine touche plus souvent les hommes que les femmes, et davantage les plus de 50 ans. Cette maladie est plus fréquente dans le nord de la France que dans le sud.

    Peut-on prévenir l'angine de poitrine ?

    La prévention de l'angor et des infarctus repose sur les mêmes principes que celle des autres maladies cardiovasculaires. Elle inclut un programme d'exercices physiques supervisé par un médecin, l'abandon de la cigarette et la mise en place d'une alimentation équilibrée.

    L'activité physique est un élément important du traitement de l'angor. Elle favorise la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui permettent de compenser les obstructions existantes. Chez les personnes qui ont eu un infarctus, une activité d’endurance modérée, dans le cadre d'un suivi médical, permet de se rétablir plus rapidement et de muscler les autres parties du cœur afin de compenser en partie la perte d’efficacité due à l’infarctus.

    Les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques, comme l'angine de poitrine, doivent se faire vacciner contre la grippe chaque année. En effet, en cas de grippe sévère avec troubles respiratoires importants, leur cœur serait mis à rude épreuve, potentiellement au-delà de ses capacités.

    Les médicaments de l'angine de poitrine

    Il existe plusieurs classes de médicaments qui traitent l'angine de poitrine. Certains sont destinés à soulager une crise d'angor. D'autres visent à prévenir ces crises chez les personnes qui souffrent d'angor. Certains visent également à dilater les artères du cœur (inhibiteurs calciques), à fluidifier le sang (antiagrégants plaquettaires, comme l’aspirine) ou à diminuer les besoins du cœur en oxygène (bêtabloquants).

    Pendant une crise d’angor, les dérivés nitrés dits à action immédiate, en comprimés ou en spray, sont administrés sous la langue pour soulager rapidement la douleur. Ils peuvent aussi être pris en traitement préventif, quelques minutes avant une circonstance susceptible de déclencher une crise.

    Les dérivés nitrés dits à action retard sont destinés à prévenir les crises d'angine de poitrine. Ils se présentent sous forme de comprimés pris quotidiennement ou de dispositifs transdermiques (patchs). Ils sont prescrits en association avec les bêtabloquants ou les inhibiteurs calciques.

    Quels sont les autres traitements de l'angine de poitrine ?

    Le traitement de l'angine de poitrine repose également sur celui des maladies qui prédisposent et aggravent le risque de développer cette maladie : excès de cholestérol, hypertension artérielle, etc. Des règles d'hygiène et de diététique doivent également être suivies. Enfin, il est parfois nécessaire d'avoir recours à des techniques chirurgicales (angioplastie pour dilater l’artère bouchée ou pontage pour remplacer le segment obstrué).

    Angine de poitrine et sexualité

    Les personnes qui souffrent d'angine de poitrine se posent souvent la question de savoir si les rapports sexuels (et l'effort physique qu'ils représentent) leur sont permis. Médicalement, on considère qu'un rapport sexuel équivaut à 30 minutes de marche sur terrain plat (phase d'excitation) suivi de la montée d'un escalier (pénétration). Il est important d'en tenir compte et de s'assurer auprès de son médecin que ce type d'effort est possible sans risque de développer une crise d'angor.

    Sur le même sujet :
    Publié le 25 Mai 2012
    Dr Jean-Paul Marre
    Dans l’angine de poitrine stable, le choix était parfois délicat entre le traitement médical intensif et la dilatation des artères coronaires par angioplastie. Un test fonctionnel permet de trancher. 


    Liste des médicaments liés à la prise en charge de cette pathologie établie par Eureka santé/Vidal et figurant dans le répertoire de l'Ansm


    Dérivés nitrés

    Dérivés nitrés

    Vasodilateurs antiangoreux : molsidomine

    Vasodilateurs antiangoreux : nicorandil

    Bêtabloquants

        Inhibiteurs calciques

        Inhibiteurs de l'enzyme de conversion + inhibiteurs calciques

        Antiagrégants plaquettaires : aspirine

        Ivabradine

        Trimétazidine


        source : © EurekaSanté par VIDAL
        Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
        Question d’actu
        18h15 - 23/04
        Déception amoureuse, échec...
        17h37 - 23/04
        Pilons de poulet, épis de...
        16h25 - 23/04
        Autorisé aux Etats-Unis
        13h53 - 23/04
        Une hormone impliquée
        13h20 - 23/04
        Maladies cardiovasculaires
         
         

        Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
        Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
        Vérifiez ici.