Pourquoi Docteur
    NEWSLETTER
    LES MALADIES

    Accident vasculaire cérébral (AVC)

    Qu'est-ce qu'un AVC ?

    homme après avc

    L’accident vasculaire cérébral (AVC ou, plus communément, attaque cérébrale, embolie cérébrale ou apoplexie) se caractérise par une lésion d’une partie du cerveau à la suite de l’obstruction d’un vaisseau (accident ischémique ou infarctus cérébral) ou par la rupture d’un vaisseau sanguin et l’accumulation d’une poche de sang (accident hémorragique ou hémorragie cérébrale). Environ 85 % des AVC sont d’origine ischémique et 15 % d’origine hémorragique.

    Environ 60 % des personnes qui ont eu un AVC conservent une certaine forme d'invalidité : paralysie (dans 30 % des cas), perte sensorielle, troubles de la mémoire, de l'élocution ou de la vue, dépression ou autres types de troubles psychiques, etc. Les conséquences peuvent être lourdes pour le patient comme pour son entourage.

    Qu'appelle-t-on AIT ?

    L'accident ischémique transitoire (AIT) est une forme légère d'AVC causée par l'interruption temporaire du débit sanguin dans une partie du cerveau. Dans le cas d'un AIT, les symptômes durent moins d'une heure et ne laissent pas de signe anormal sur les images du cerveau par IRM. L'AIT est un peu plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. Le risque de survenue d'un AVC à la suite d'un AIT est élevé (jusqu'à 10 % des cas dans la semaine qui suit l'AIT). De ce fait, comme l'AVC, l'AIT est une urgence médicale.

    Quels sont les facteurs favorisant la survenue d'un AVC ou d'un AIT ?

    • L’âge. Le risque d’AVC ou d'AIT augmente avec l’âge.
    • L’hérédité. Le risque d’AVC ou d'AIT est plus élevé si un parent a eu un AVC avant l’âge de 65 ans.
    • Les antécédents d’AVC ou d’AIT. On estime que 30 % des personnes ayant eu un AVC ou un AIT connaîtront un autre AVC dans les cinq ans.
    • L’hypertension artérielle non contrôlée par les traitements.
    • Certaines maladies cardiaques, comme la fibrillation auriculaire, favorisent la formation de caillots.
    • Le tabac.
    • Le diabète non contrôlé par des traitements.
    • L’excès de cholestérol.
    • L’absence d'activité physique régulière.
    • La consommation élevée de boissons alcoolisées.
    • La prise de certains médicaments, par exemple la prise pendant plusieurs années de traitements hormonaux de la ménopause.

    La prévention des AVC et de leur rechute consiste à appliquer les règles qui visent à prévenir l’hypertension artérielle et l’excès de cholestérol dans le sang : alimentation équilibrée, maintien d’une activité physique régulière, arrêt du tabac et réduction de la consommation de boissons alcoolisées.

    Quels sont les symptômes de l'AVC et de l'AIT ?

    Les symptômes de l’AVC et de l'AIT se manifestent subitement et ne précèdent l’accident que de quelques minutes ou de quelques heures. Il est important de les connaître pour bénéficier rapidement d’un traitement :

    • apparition soudaine d'une difficulté à s'exprimer ou à comprendre les autres ;
    • paralysie ou engourdissement soudain d’un côté du visage, d’un bras ou d’une jambe (hémiplégie) ;
    • perte soudaine de la vue (souvent dans un seul œil) ou vision dédoublée ;
    • perte de l’équilibre ou de la coordination des mouvements ;
    • mal de tête soudain et violent, sans cause apparente.

    L'intensité des symptômes observés lors d'un AVC ne permet pas de prévoir l'intensité d'éventuelles séquelles. Un AVC ayant entraîné des symptômes sévères et variés peut ne laisser que peu de séquelles.

    Que faire en cas de symptômes évoquant un AVC ou un AIT ?

    Lorsqu'une personne présente des symptômes qui suggèrent un AIT ou un AVC, il faut immédiatement appeler le Samu (15, 112) qui orientera vers la structure adaptée. Il est recommandé de ne pas attendre son médecin, ni de se rendre aux urgences, ce qui risquerait d'entraîner une perte de temps au cas où l'administration d'un traitement visant à dissoudre le caillot serait possible.

    Comment soigne-t-on un AVC ?

    En cas d’AVC, les traitements immédiats visent à dissoudre le caillot ou à l’empêcher de grossir. Les traitements à long terme de l'AVC préviennent l'apparition de nouveaux caillots. Ce sont essentiellement des antiagrégants plaquettaires et des anticoagulants oraux.

    De plus, des traitements sont prescrits pour traiter une éventuelle hypertension artérielle, un excès de cholestérol ou un diabète. Enfin, des conseils d'hygiène de vie et de diététique doivent être suivis : arrêt du tabac, modération dans la consommation de boissons alcoolisées, contrôle du poids par une alimentation équilibrée et une activité physique régulière (au moins 30 minutes par jour).

    La rééducation dans le traitement de l'AVC

    La rééducation est un élément essentiel de la prise en charge de l'AVC qui a prouvé son efficacité, même dans le cas d'AVC sévère. Selon les symptômes, elle peut être assurée par un kinésithérapeute, un ergothérapeute ou un orthophoniste.

    Pour être pleinement efficace, la rééducation doit débuter le plus tôt possible après l'AVC, dès les premières heures d'hospitalisation. Elle sera poursuivie dans un centre spécialisé, puis à domicile.

    Sur le même sujet :
    L’AVC touche plus la Chine, l’Inde et la Russie que le reste du monde, en raison du grand nombre de fumeurs. Des résultats qui doivent inciter à mener des campagnes de prévention contre le tabac.
    Une équipe française vient de montrer chez le rat, que le sildénafil, substance contenue dans la « pilule bleue » protègerait le cerveau lorsqu’il est injecté quand l’AVC survient à la naissance.  
    Publié le 10 Février 2014
    Plus à risque de faire à un accident vasculaire cérébral, les femmes ont aussi plus de mal à récupérer après un AVC. Deux études montrent que là aussi, l'égalité homme-femme n'est pas respectée.
    Problèmes de mobilité, douleurs, anxiété, dépression… Un an après un accident vasculaire cérébral, les femmes récupèrent moins bien que les hommes.  
    Les femmes courent un plus grand risque d'accident vasculaire célébral (AVC) que les hommes selon une étude de l'Association américaine du Coeur publié ce jeudi.
    3 patients aujourd'hui handicapés ont déposé plainte contre le CHU de Strasbourg pour une prise en charge tardive de leur AVC. La faute, selon eux, aux équipements occupés par des clientèles privées de certains radiologues.
    Plusieurs régions françaises ont des taux de décès par AVC largement plus élevés que la moyenne nationale. C'est le cas en particulier des régions d'outre-mer.
    Les signes d'alerte de l'AVC sont mal connus, pourtant 130 000 Français en sont victimes chaque année. A l'occasion de la journée mondiale de l'AVC, les spécialistes rappellent comment le détecter. 
    Selon une étude, les AVC frappent un nombre croissant d'adultes de moins de 65 ans, notamment dans les pays en développement. En cause, l'obésité et surtout le cannabis.
    Des chercheurs américains démontrent pour la 1ère fois l'impact positif sur la santé d'un voisinage soudé. La cohésion entre voisins réduirait le risque d'AVC. 
    Faute de places dans des structures spécialisées, les personnes âgées victimes d'attaque cérébrale peuvent rester plusieurs mois dans un service d'urgence.
    Publié le 31 Mars 2013
    Fabien Goubet
    Des chercheurs britanniques ont démontré que le chocolat a un effet protecteur sur les vaisseaux sanguins cérébraux, ce qui limite les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC).
    Publié le 1 Mars 2013
    Dr Sophie Lemonier
    Publié le 29 Octobre 2012
    Afsané Sabouhi
    Alors que la Journée mondiale insiste sur la nécessité d'appeler les urgences en cas de suspicion d'AVC, des spécialistes rappellent que dans 20% des cas, la victime a moins de 55 ans.
    Publié le 16 Octobre 2012
    Afsané Sabouhi
    Surpoids, diabète mais aussi consommation de drogues ou association migraine-cigarette-pilule, les facteurs de risque de cette classe d’âge ne sont pas toujours ceux de leurs aînés.
    Publié le 14 Juin 2012
    Mathias Germain

    source : © EurekaSanté par VIDAL
    Les informations sur les pathologies et les traitements sont actualisées tous les jours.
    Question d’actu
    19h10 - 23/04
    Position dans la voiture
    18h15 - 23/04
    Déception amoureuse, échec...
    17h37 - 23/04
    Pilons de poulet, épis de...
    16h25 - 23/04
    Autorisé aux Etats-Unis
    13h53 - 23/04
    Une hormone impliquée
     
     
    NUTRITION avec le Dr Patrick Serog

    Les secrets du régime méditerranéen

    Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici.